La dernière « conférence éclair » sur la plage YouTube aux Cannes Lions 2017 a réuni la YouTubeuse Gigi Gorgeous et Tea Uglow, Creative Director au Google Creative Lab de Sydney. L'objectif ? Échanger sur la façon dont la vidéo online permet aux créateurs LGBT+ de raconter leurs histoires à une audience variée et mondiale.

Vendredi, c’était la journée des fiertés sur la plage YouTube. Occasion parfaite pour promouvoir la sensibilisation, la tolérance et l’empathie dans une discussion intimiste entre la superstar de YouTube Gigi Gorgeous et Tea Uglow, du Google Creative Lab de Sydney.

« Quand je me suis lancée sur YouTube, j’étais au lycée et je n’avais aucune idée de ce que je voulais faire dans la vie », explique Gigi Gorgeous, se remémorant la mise en ligne de ses premières vidéos. « Quand j’ai découvert YouTube, j’ai vu qu’il s’agissait d’un espace sécurisé dans lequel je pourrai m’exprimer et faire preuve de créativité. Ma première vidéo était horrible, mais ce n’était pas bien grave. L’essentiel, c’était de s’amuser », poursuit-elle.

Une grande partie de la vie de Gigi Gorgeous est visible online, y compris la joie et la douleur ressenties lorsqu’elle a révélé qu’elle était trans, puis lors de son changement de sexe. Tea Uglow lui a donc demandé ce qu’elle ressentait en vivant sa vie sur YouTube. « Honnêtement, ça ne m’a jamais beaucoup préoccupée. C’était juste moi en train de vivre ma vie », se souvient-elle. Elle admet également que, par rapport à la création de ses propres vidéos, elle a eu beaucoup plus de mal à mettre de côté sa créativité lors de la production de son film YouTube Red, intitulé « This Is Everything: Gigi Gorgeous ».

Le titre de son film lui plaît, mais il décrit surtout la réalité d’un film dans lequel aucun aspect de sa vie n’a été écarté. Lorsqu’elle explique le cheminement de son père pour accepter son identité sexuelle, Gigi Gorgeous indique qu’ils ont « fait la transition ensemble » et que le documentaire a renforcé leurs relations. Sa famille et ses amis apparaissent régulièrement dans ses vidéos, mais elle sait combien il est essentiel de respecter leurs limites et leur vie privée. « Dans l’ensemble, je vis simplement ma vie et je partage ce que je veux, mais il faut évidemment trouver un équilibre. ».

Libre conversation avec Gigi Gorgeous

Gigi Gorgeous a publié sa première vidéo il y a près de 10 ans. Même si beaucoup de choses ont changé, le soutien de sa communauté sur YouTube n’a jamais faibli. « Le plus important, c’est la relation avec mes fans. Quand je ne suis pas en forme, je me réconforte en me disant qu’ils sont là, et que je les aide et les inspire », ajoute-t-elle. Gigi Gorgeous a déjà partagé tellement de choses que la pression pour produire de nouveaux contenus est parfois très forte. Mais, il n’est pas question qu’elle abandonne son rôle de modèle pour des millions de personnes : « nous ne savons pas de quoi demain sera fait, alors amusons-nous ! ».

Compte tenu du nombre incroyable de personnes qui la suivent, Gigi Gorgeous est inévitablement confrontée à la haine et au dénigrement. C’est aussi le cas de nombreuses voix LGBT+, qui s’expriment sur les plateformes digitales. Sa réaction face à ces trolls et éléments toxiques résume sans doute le mieux la raison pour laquelle des personnes de toutes identités sexuelles et origines ethniques trouvent refuge sur YouTube : « il faut bien trouver une famille, même si elle est sur le web .»