Il est 5h00. Paris s’éveille. Les SuperMums ouvrent un oeil, puis deux, pour aborder une nouvelle journée marathon. Emploi du temps serré, responsabilités et aspirations réévaluées : devenir maman change la vie, mais aussi le rapport aux marques. Comment saisir l’opportunité digitale pour mieux appréhender ces changements dans la vie d’une femme ? Trois conseils aux marques.

Plus connectées que jamais, les mamans gardent toujours un oeil sur l’écran (et l’autre sur leur progéniture). Blogs, vlogs, forums, réseaux sociaux sont autant de moyens de se rassurer auprès de leurs pairs. Et la vidéo online joue un rôle clé dans cette recherche de conseils avisés, de témoignages authentiques et d’optimisation du temps.

YouTube devient un allié pour mieux vivre sa maternité. Zéro a priori et zéro contrainte : les contenus sont à snacker en tous temps, en tous lieux et sur tous les devices. La preuve en chiffres : si 85% des mamans sur YouTube écoutent de la musique, elles sont également 68% à regarder des vidéos pour enfants et 60% des vidéos sur la parentalité1. Plus encore, 39% des mamans sur YouTube regardent des vidéos pour enfants chaque semaine et 47% passent du temps sur la plateforme avec leurs enfants1.

Autant dire que YouTube occupe une place grandissante dans leur quotidien survitaminé. Parmi les mamans sur YouTube, 53% consomment plus de contenus sur YouTube qu’il y a 2 ans et 33% de celles qui consultent davantage YouTube regardent moins la TV. Autre data : les requêtes autour de la thématique « bébé » progressent de 9% sur Google et de 20% sur YouTube entre le 1er semestre 2015 et le 1er semestre 20162.

Sur YouTube, les mamans s’informent, se divertissent et interagissent. Chaque jour, elles envoient de nouveaux signaux sur leurs intérêts et attentes. Autant d’opportunités pour les marques de suivre le mouvement et de délivrer des messages publicitaires pertinents et engageants. Voici 3 conseils pour les marques :

#1. Capter l’attention

Poussette, table à langer, siège auto : avec l’arrivée de bébé, il faut tout acheter. Parce que rien n’est trop beau pour lui, la future maman va multiplier les recherches online et devenir une cible privilégiée pour les marques de puériculture et d’accessoires pour bébés. Vient alors un enjeu de notoriété puisque 38% des mamans sur YouTube disent avoir découvert une marque ou une entreprise grâce à la plateforme.

Deux stratégies possibles :

. Les marques installées créent un lien affinitaire avec des contenus utiles et pratiques pour venir en aide aux jeunes parents. Exemple avec Pampers et la création d’un club de « conseils pour les parents ».

. Les marques en quête de notoriété s’adossent à des communautés d’ambassadeurs influents, à l’instar de Hasbro ou Corolle sur la chaîne YouTube @LaFamilleDémoJouets.

Rien n’empêche une marque, a priori déconnectée des préoccupations premières des mamans, de s’emparer de la parentalité pour promouvoir son produit et créer de l’engagement. C’est le cas de Kohler, qui a surfé sur l’apprentissage de la propreté pour valoriser son système de chasse d’eau sans contact. Bien vu puisque les vues et le temps passé à regarder des vidéos sur cette thématique ont bondi de 900% et de 1400%, respectivement, entre le 1er semestre 2015 et le 2ème semestre 20162.

Capter l’attention des mamans profite à tous ! En France, 46% des mamans sur YouTube expliquent que la plateforme a initié un projet d’achat et 45% avancent qu’elle les a aidées à définir quel type de produit acheter1. Il ne faut plus hésiter !

#2. Rassurer

Devenir maman s’accompagne également d’une prise de conscience de ses nouvelles responsabilités vis-à-vis de son enfant, de ses proches et de son environnement. Les habitudes de consommation changent pour devenir plus saines et responsables.

Au-delà de la dimension entertainment, YouTube devient une plateforme fonctionnelle pour recueillir renseignements et conseils, mais aussi s’ouvrir à d’autres réalités et modes de fonctionnement.

D’ailleurs, une maman sur deux estime y trouver les réponses à ses questions et préoccupations du moment1. Une opportunité pour les marques de jouer la transparence et gagner la confiance des consommateurs. Exemple avec Blédina, qui prend appuie sur YouTube pour son programme « Parents témoins ». Les consommateurs peuvent ainsi remonter la chaîne de production, du champ à l’assiette, et partager leur expérience.

Du produit brut au produit fini, l’information abonde. Pour 64% des mamans, YouTube permet d’en apprendre davantage sur les produits et, pour 73%, la plateforme permet de voir les produits en cours d’utilisation. À noter que 25% des mamans sur YouTube regardent des démonstrations de produits chaque semaine, et 21% des revues de produits1.

#3. Convaincre

Inspiration. Orientation. Concrétisation. Pour les mamans, YouTube est devenu un assistant shopping hors pair, qui les guide à chaque étape du processus d’achat.

En France, 39% des mamans sur YouTube estiment que la plateforme les a aidées dans le choix d’une marque. Et, après avoir regardé une vidéo en lien avec leur projet d’achat, 71% des mamans sur YouTube ont concrétisé l’achat, 47% sont allées en boutique et 43% ont visité un site de marque1.

Plus généralement, un tiers des mamans sur YouTube affirme que la plateforme influence fortement leurs décisions d’achat1.

YouTube fait désormais partie de la famille. Les mamans (et les papas, bien sûr !) lui accordent toute leur attention et leur confiance. Retailers, captez et exploitez les signaux pour booster votre notoriété et vous hisser dans leur top of mind !


Sources : 1. Étude Ipsos Connect Germany : Human Stories - YouTube Women & Mums Study (France), Juillet 2016. 2. Données internes à Google


À lire également  :

  • Parentalité sur YouTube : 7 familles, 7 typologies de contenus
  • Le web, point de ralliement de la famille moderne
  • Envie de Fraise récolte les fruits de l’audace digitale
  • Laboratoire Gallia : une stratégie mobile-first pour engager les mamans
  • Petit Bateau : 44% des ventes offline précédées d’une visite online