Rien ne sert de créer, si ce n’est pour partager. Échange d’idées et confrontation d'expériences ont animé les plénières du salon E-Commerce One-to-One à Monaco pour servir un intérêt commun : l’innovation.

Témoignages inspirants d’entrepreneurs inspirés

« La France est une surdouée qui s’ignore. Nous avons la créativité, une capacité à maîtriser la complexité, un esprit de synthèse, et les Français sont des bosseurs », déclare Denis Payre, cofondateur de Kiala et président de Nature and People First.

Ces qualités sont connues et reconnues par les serial-entrepreneurs et business angels de la plénière sur l’évolution et l’avenir du e-commerce en France. Mais il faut garder les pieds sur terre. Selon Marc Lolivier, directeur général de la Fevad, 87% des e-commerçants français anticipent des fermetures de sites en 2015, et 81% entrevoient des mouvements de concentration. Plus significatif encore : 48% des répondants parient sur des levées de fonds importantes et 28% tablent sur l’émergence de nouveaux grands acteurs de l’e-commerce.

Rappelons que la France a toujours été un fer de lance sur le commerce. « C’est Aristide Boucicaut qui a inventé le premier le concept de grand magasin », déclare Jean-Baptiste Descroix-Vernier, fondateur de Rentabiliweb et éditeur de la solution de paiement Be2Bill, dans un discours détonant. « Le commerce a toujours été le phare de l’évolution des civilisations. Sans commerce, pas de développement des moyens de transport, de communication, et surtout pas de monnaies. »

La palme du franc-parler revient à Fabrice Grinda. PDG de trois sociétés multinationales, il a également investi 300 millions de dollars dans plus de 120 startups telles qu’Alibaba, Lending Club, Livraison Hero et BrightRoll. « J’investis parce que c’est amusant », clame-t-il gaiement. Installé à Miami, Fabrice Grinda explique qu’il investit dans des entreprises françaises, principalement celles qui ont des ambitions internationales, comme BlaBlaCar.

9 startups pour transformer l’e-commerce

Entrepreneur est une vocation. Nul ne dira le contraire. Denis Payre, Jean-Baptiste Descroix-Vernier et Fabrice Grinda et bien d’autres encore sont partis de rien, sans moyens. Ils ont osé, se sont lancés et y ont cru. Cet enthousiasme, nous l’avons retrouvé auprès des neuf jeunes entrepreneurs dans une plénière consacrée aux startups innovantes.

Trois minutes pour convaincre. Les conditions étaient les mêmes pour Algolia, HopShop, Howtank, Nettelo, Nextuser, Platform.sh, Retency, Supermercato24 et Zoomdle.

Neuf startups, neuf concepts inédits (ou presque) et neuf personnalités distinctes. On y apprend comment augmenter le taux de conversion des sites, louer des boutiques éphémères, développer le click-to-community, convertir ses mensurations en 3D, analyser les données des internautes pour créer des profils de personnalité, mais aussi analyser la fréquentation en magasins, livrer des courses alimentaires via des livreurs personnels et flasher des articles dans les magazines pour les acheter.

Lors de cette plénière, on apprend avant tout que la créativité est bien réelle en France. Continuons ainsi car l’innovation est l’élément de différenciation de demain !

-----------------------------

Ishtar Morante

Head of Large Advertiser & Agency Marketing, Google France