Le digital réunit ingénieurs et créatifs sur le terrain de l’expérimentation. Comment se démarquer et proposer des expériences toujours plus originales et engageantes ? La série d’événements « Cool Products drive Cool Ideas » donne la parole aux équipes qui inventent, pensent et vivent la technologie Google. À travers leur histoire et leurs évolutions, Google Maps et Street View révèlent leur dimension créative auprès des agences qui créent les histoires des marques. Retour sur une matinée inspirante !

Google Maps, c’est 10 ans d’innovation au service de tous pour planifier le temps de parcours, localiser un restaurant, se diriger dans un musée ou encore découvrir une destination quasi-inaccessible. Maps, c’est surtout une technologie de cartographie qui compte un milliard d’utilisateurs actifs par mois et 20 milliards de kilomètres parcourus par an.

Le digital a réinventé la cartographie, et la créativité fait désormais partie du plan. Comment Google Maps peut inspirer ou dynamiser une campagne ? Inversement, comment la créativité peut faire évoluer la technologie Maps ? De nouvelles fonctionnalités et APIs sont encore à découvrir et à construire, mais voici un échantillon de campagnes développées à partir de l’API de Maps.

Connectivité

Maps s’apparente à une application sociale. Les internautes se rencontrent, interagissent et créent des liens. Trois initiatives servent un double objectif : connecter les internautes entre eux et porter les couleurs d’une marque à l’échelle mondiale.

. Pour le lancement de son nouveau parfum Flower, Kenzo a voulu créer le plus grand champ de coquelicots au monde. Sur le site flowerbykenzo.com, les internautes peuvent planter un coquelicot sur une carte Maps, la partager avec leurs proches et passer en mode Street View pour découvrir les coquelicots en contexte. La carte Maps est ici personnalisée au look & feel de la marque.

. « Happy » de Pharrell Williams est devenu un hymne à la joie, un cri de ralliement. Rien de mieux pour incarner la Journée mondiale du bonheur 2015. Pour l’occasion, les Nations unies et Google ont créé Global Happy Party, un site qui invite les internautes à se filmer en dansant sur « Happy » et à partager leur GIF animé en le positionnant sur la carte du monde.

. Aux États-Unis, Volkswagen s'est associé à Google pour créer l'application sociale SmileDrive. Proposée gratuitement sur Google Play store, elle visait à casser la monotonie des longs trajets en proposant aux internautes de partager leurs expériences de conduite sur smartphone. Au final, plus de 20 000 utilisateurs de l’appli SmileDrive ont trouvé le trajet plus agréable. Son téléchargement a dépassé les attentes, avec un engagement moyen de 8 minutes. Plus surprenant, 66% des téléchargements ne proviennent pas de conducteurs Volkswagen.

Gamification

Pourquoi ne pas surfer sur la fibre joueuse des internautes et utiliser la carte du monde comme un vaste terrain de jeux ? Air France l’a testé avec le site Traveling the World. Les internautes parcourent le monde avec Google Street View et relèvent des défis sur chaque continent. À la clé, un tour du monde ! En un mois, Air France a enregistré près de 100 000 utilisateurs et plus d’un million de défis relevés sur le site.

Entre virtuel et réel

Ajouter une dimension au réel, c’est possible ! Disney l’a fait pour les 20 ans du parc Disneyland Paris. Sur le mini-site « Giant Steps to Disneyland Paris », Disney fait venir le personnage Dingo en 3D jusque chez vous et joue la carte de la proximité.

Serviciel

Autre exploitation possible de Maps : rendre service. Illustration avec « Les Heures Magiques », une expérience mobile et sociale pour découvrir ou redécouvrir Paris au crépuscule. Google France a apposé 51 lieux inexplorés ou activités inattendues sur une carte interactive pour permettre aux Parisiens de faire une partie de pétanque ou d’assister à un concert de rue avant le coucher du soleil.

Co-création

Et si vous ajoutiez une pierre à l’édifice Street View ? La co-création de contenu revêt un double avantage : compléter la cartographie de Street View et promouvoir son produit dans un contexte de découverte. Toyota s’est prêté à l’exercice en équipant son modèle iQ d’une caméra 360°. Le constructeur automobile a ainsi valorisé la maniabilité et les dimensions ultra-compactes de sa voiture. En parallèle, il a participé au projet Street View en photographiant les rues de Bruxelles trop étroites pour la Google Car.

Technologie, inspiration et créativité ouvrent la voie vers des campagnes inédites et engageantes !

À lire également :

  • Visite virtuelle de Marseille avec Google Night Walk
  • Au volant avec Volvo Reality !
  • Audi TT : cockpit virtuel et catalogue connecté