Pionnière de la blogosphère, Coline crée sa chaîne YouTube en 2011. Adepte du beau et du bio, elle est aujourd’hui l’une des YouTubeuses lifestyle les plus engagées de France. Entretien avec Coline @eppcoline, la chaîne rock mais pas toc !

La beauté au naturel

Vous êtes la nouvelle ambassadrice YouTube aux côtés de Sananas et Hervé Cuisine. Que signifie votre punchline de campagne : « Devenez une force de la nature ! » ?

Elle représente un message assez puissant et surtout mon envie de montrer que mettre un peu plus de naturel dans sa vie, c’est super cool !

Vous êtes vlogueuse et blogueuse ? Entre les 2, votre coeur balance ? Racontez-nous votre première vidéo !

Ma toute première vidéo était une vidéo beauté. Environ 1 an après le lancement de mon blog, j’ai eu envie de parler de beauté, et le format vidéo s’est très rapidement imposé à moi. Tout simplement parce que c’est un format plus explicite, plus vivant et qui crée plus de proximité.

Pourquoi YouTube ?

YouTube est plus qu’une plateforme d’hébergement vidéo. C’est un réseau social à part entière !

Expliquez-nous le nom de votre chaîne ?

Son nom [eppcoline] est l’abréviation du titre de mon blog Et Pourquoi Pas Coline. C’est une façon pour moi de planter un peu le décor, le « et pourquoi pas » laissant des possibilités quasi-infinies !

Quelle est l’audience de votre chaîne ?

Mon audience est majoritairement composée de femmes entre 18 et 34 ans, vivant dans des pays francophones (France, Belgique, Luxembourg, etc.).

Lookbook, DIY, haul, conseils mode, make-up & coiffure : il y en a pour tous les styles. Où puisez-vous vos idées ?

Je trouve mes idées dans mon quotidien, dans les choses que j’aime comme la mode, la beauté, la cuisine, les livres, la musique et qui me tiennent à coeur comme l’écologie ou le véganisme.

Mais aussi auprès de ma communauté. Quand certaines demandes reviennent régulièrement, je les prends en compte et, si c’est dans ma ligne éditoriale et que j’ai envie d’en parler, hop, je tourne une vidéo !

Comment vous organisez-vous ?

J’essaie de tenir un rythme de 2 vidéos par semaine. Il y a les vidéos classiques, qui reviennent régulièrement comme les favoris du mois, les produits terminés ou ma série « Heart, Soul & Mind » où je parle plutôt de culture. Pour le reste, j’y vais selon l’envie. J’ai une liste d’idées de vidéos que je mets à jour régulièrement et dans laquelle je pioche.

J’écris très peu mes vidéos. Éventuellement, si le sujet est un peu complexe ou riche, je vais faire un petit plan. Sinon, je laisse la spontanéité faire le boulot !

Feu vert sur les marques green

Parlez-nous de votre rapport aux marques ! Comment arrivent les partenariats ? Quels sont vos critères de choix ?

Je n’ai quasiment jamais demandé de partenariat. Ils sont venus à moi naturellement il y a plusieurs années et, aujourd’hui, je suis en contact avec beaucoup de marques, d’agences, de bureaux de presse, etc..

Je suis toujours très ouverte aux collaborations et partenariats. Déjà parce qu’ils me permettent souvent de faire découvrir de nouvelles choses à mon audience (avec les envois presse, par exemple), mais aussi parce que je dois bien gagner ma vie.

Pour autant mes critères sont assez stricts. Étant végane depuis environ 1 an, il y a énormément de marques avec lesquelles j’ai cessé de travailler.

Comment choisissez-vous les produits dont vous parlez ?

Il est important que la marque et les produits me plaisent et, dans l’idéal, qu’il y ait un réel travail créatif derrière le partenariat. Les placements de produits, c’est sympa, mais ce n’est pas très enrichissant pour moi. J’aime avoir des défis, sortir de ma zone de confort, proposer un contenu original et dans lequel je me suis impliquée par passion.

Quand je parle de quelque chose ou que je travaille avec une marque c’est qu’il y a un réel coup de coeur derrière et une véritable relation de confiance.

La communauté, un lien naturel et essentiel

Quelle importance accordez-vous aux likes, aux commentaires, aux suggestions de vos followers dans l’écriture des vidéos ? Sont-ils une source vive d’inspiration ?

J’adore ma communauté ! J’ai la chance qu’elle soit extrêmement bienveillante, très ouverte et surtout passionnante. Mes abonnés me font découvrir tellement de choses ! C’est un échange réel. Du coup, j’essaie d’être là pour eux, de rester à l’écoute de leurs envies, de leurs suggestions, de leurs critiques parfois et j’essaie d’échanger le plus possible avec eux via les réseaux sociaux.

Pour vos followers, vous êtes bien plus qu’une lifestylist ou une prescriptrice mode, makeup & green. Vous êtes souvent l’incarnation de la parfaite copine. En quoi est-ce important d’aller à la rencontre de vos fans ?

Dès que je sors de chez moi, je croise des abonnés ! Et c’est toujours un immense plaisir de pouvoir leur parler, prendre des photos et échanger durant quelques minutes, ou parfois plus ! Certaines sont presque devenues des amies !

Pourquoi exister online et offline et créer des points de jonction entre YouTube et votre vie de femme et de mère ?

Ça me permet de ne jamais m’ennuyer ! C’est toute la magie de ce métier. On doit être tout et partout à la fois. Cadreur, monteur, DA, CM, modèle, styliste, et j’en passe. C’est tellement enrichissant et passionnant ! C’est important de ne pas s’enfermer dans la case « YouTubeuse », de montrer que l’on peut faire autre chose. Je pense que c’est ce qui plaît aux communautés, de pouvoir nous retrouver sur les réseaux sociaux, dans des journaux, de voir nos créations pour une marque, etc. Et de voir que nous sommes humaines, que le matin nous aussi nous avons parfois une tête un peu de traviole, des cernes, des moments down et des joies.

Quel est votre regard sur la YouTubosphère ? Quels liens avez-vous avec la communauté de YouTubers ?

Avant d’être YouTubeuse, je suis surtout consommatrice de YouTube ! J’adore cet endroit qui offre la possibilité à n’importe qui de s’exprimer et de montrer ce qu’il sait faire, de passer des messages. Pendant longtemps, je n’avais pas réellement de lien avec d’autres youTubers. Mais c’est en train de changer ! Notamment grâce au collectif dont je fais partie, Unicon, qui m’a permis de rencontrer des filles géniales et de réelles amies.

Aujourd’hui, je me rends compte de l’importance d’échanger avec mes pairs et du bonheur que procure ces rencontres.

Envie de beau et de bio ? Rendez-vous sur la chaîne YouTube de Coline @eppColine !


À lire également :

  • Le digital, coulisse des tendances beauté
  • T’as Pas du Gloss ? : la cocréation pour devenir une love brand
  • Maybelline multiplie par 6 ses abonnés YouTube avec T’as Pas du Gloss ?
  • Horia, une YouTubeuse beauté qui ne manque pas de peps
  • Get Beauty Paris, premier salon des YouTubeuses mode et beauté en France