La livraison le jour même vous intéresse ? Pas facile quand on n’a pas une flotte de drones prêts à décoller. Proximis vous livre ses secrets de livraison dans un atelier au salon E-Commerce One-to-One 2016 à Monaco.

Livraison express, en 24 heures et maintenant le jour même : les délais sont de plus en plus courts, car les consommateurs attendent des options de livraison toujours plus pratiques et personnalisées. D’ailleurs, note Antoine Scialom, directeur général adjoint de Proximis, une personne sur 4 n’abandonnerait pas son panier si la livraison avait lieu le jour même. Autres chiffres : « une personne sur 3 aimerait se faire livrer le jour même et, si on posait la question le 23 décembre, on passerait à 3 personnes sur 3. »

Depuis février 2016, Proximis permet à ses partenaires de proposer la livraison d’une commande e-commerce depuis leur réseau de magasins. Ce service, Same-Day Delivery, va dans le sens de la digitalisation du point de vente. « Le magasin doit être au centre de la stratégie. Il agit en partenaire. »

Du clic à la possession, Proximis explique sans détours son processus de livraison le jour même.

Comment livrer le plus rapidement possible à ses clients ?

Quand le client renseigne l’adresse de livraison sur le site e-commerce, Proximis voit si une, deux ou trois boutiques disposent du produit en stock. S’il est présent dans 3 boutiques dans un rayon géographique inférieur à 50 kms, la société propose la livraison le même jour. Le client finalise alors sa commande, et Proximis envoie un ordre de mission dans la boutique pour aller chercher le produit et le remettre au coursier. Ce dernier dispose d’un code de retrait unique.

Quand proposer à l’internaute un service de livraison le jour même ?

Avant de se lancer, Proximis se pose 2 questions essentielles : est-ce qu’un moyen de livraison rapide est dispo ? Est-ce que les magasins de la zone concernée ont les produits en stock ? Si les 2 réponses sont affirmatives, Proximis propose le service de livraison le jour même.

Que faire si le premier magasin ne prend pas en charge la commande ?

Étape préliminaire et systématique, Proximis demande au magasin de confirmer que le produit est bien en stock. Si ce n’est pas le cas, le service bascule sur un 2ème puis un 3ème magasin. « La bascule n’est pas possible à l’infini car le temps file et on a une promesse de livraison rapide. On va déterminer un nombre maximum d’itérations. »

Que faire si le magasin dispose d’un seul produit du panier ?

Le picking sur 2 ou 3 magasins est réalisable physiquement, mais il n’est pas toujours souhaitable. Le coût commencerait à grimper.

Quid de la livraison le dimanche ?

Si le magasin physique est ouvert, « il n’y a pas de problème pour une livraison le dimanche. »

Comment préparer une commande en magasin en plein rush de Noël ?

« C’était un vrai problème il y 3 ou 4 ans. Les marques désactivaient le bouton, car elles n’avaient pas le temps. Depuis 2 ans, toutes les marques de notre portefeuille sont actives pendant les périodes de Noël et les soldes. L’habitude est prise, et nous n’avons plus de problème de gestion des volumes. »

En France, les transporteurs livrent en moyenne en 1,5 jour ouvré, selon l’Observatoire de la logistique e-commerce 2016 de la Fevad. « Le marché français, plutôt en 48 heures, évolue tranquillement vers un marché en 24 heures et rejoint des marchés performants comme le Royaume-Uni », commente Bertrand Pineau, spécialiste logistique à la Fevad. N’attendez pas demain ! Essayez la livraison le jour même !


À lire également :

  • Smart data et commerce prédictif : une vision d’avenir
  • La smart data, pari gagnant des retailers de demain
  • E-Commerce One-to-One 2016 : le client, co-créateur de valeur
  • Quantcast : état des lieux de l’achat programmatique en 2015
  • Petit Bateau : 44% des ventes offline précédées d’une visite online
  • E-Commerce One-to-One 2016, entre inspiration et business