Envie de glisse et d’air pur ? La saison de ski en France est ouverte. Parce qu’un séjour réussi est un séjour bien préparé, les vacanciers multiplient les recherches sur le Web, regardent des vidéos sur YouTube et comparent les offres sur mobile. Avec une hausse de 5% des requêtes ski entre les saisons 2013-2014 et 2014-2015, le parcours client se digitalise. Annonceurs, surfez sur les opportunités marketing du ski et tracez votre courbe dans la poudreuse encore vierge !

Opportunité #1 : jouer sur l’offre en mobilité

Alpes ou Pyrénées ? Hôtel ou chalet ? Achat ou location de skis ? Les voyageurs ont le réflexe mobile avant leur séjour au ski. Neige ou soleil ? Perdu sur les pistes ? Une jambe cassée ? Toujours le réflexe mobile.

Le mobile compte pour 23% des requêtes ski* et prolonge le temps de connexion pendant le séjour avec des recherches de dernière minute. Les requêtes ski ont progressé de 49% entre les saisons 2013-2014 et 2014-2015 et de 50% pour la période septembre-octobre 2014 versus septembre-octobre 2015.

Le smartphone accélère la digitalisation du parcours d’achat des voyageurs à tous les stades. Selon l’étude « European Traveler Technology Survey 2015 » de Phocuswright, 49% des voyageurs ont utilisé un device mobile (smartphone ou tablette) à un ou plusieurs moments de leur parcours d’achat. À noter également que 48% des utilisateurs qui recherchent un hôtel ont préparé leur voyage sur smartphone et 35% des voyageurs européens qui utilisent les réseaux sociaux ont posté du contenu après leur séjour via leur smartphone. Sans oublier 27% de réservations pour les utilisateurs cross-devices en Europe en 2014.

Moufles ou pas, les skieurs pianotent sur leur smartphone. Annonceurs, pensez mobile !

Opportunité #2 : capter la demande étrangère

Les skieurs du monde entier continuent d’affluer dans les stations de ski françaises. Ils aiment l’enneigement, l’ensoleillement et les remontées mécaniques. La demande étrangère a progressé de 6,4% entre les saisons 2013-2014 et 2014-2015. Belges, Néerlandais et Allemands préfèrent Val Thorens tandis que les Russes vont plus volontiers à Courchevel. Américains et Suisses changent de vallée et dévalent les pentes de Chamonix-Les-Houches.

N’hésitez pas à donner une dimension internationale à votre marketing du ski et des stations !

Opportunité #3 : engager via la vidéo

Rien de tel qu’une vidéo pour se mettre en conditions ! De la découverte d’une station de ski aux plus spectaculaires rides de snowboarders, les Européens intègrent de plus en plus la vidéo dans la préparation de leurs séjours au ski. Un tiers des Européens ont regardé une vidéo au cours de leurs recherches en 2014 : 66% sur ordinateur, 42% sur tablette et 23% sur smartphone.

Les vues de vidéos sur le ski explosent littéralement avec une hausse de 61% sur YouTube entre les saisons 2012-2013 et 2014-2015. Les consultations sur mobile enregistrent un pic de 167%. Sortez les caméras et soyez créatifs !

Opportunité #4 : miser sur l’offre luxe

Le segment du luxe mérite une attention particulière. Certes le volume des requêtes est moindre, mais la croissance est intéressante. Les requêtes luxe ont progressé de 3% entre les saisons 2010-2011 et 2014-2015 et de 8% entre les saisons 2013-2014 et 2014-2015. À noter que Megève et Courchevel sont les deux stations associées au luxe. Idem pour les requêtes « chalet de luxe  », qui ont grimpé de 25% sur un an. Marketeurs, faites dans le haut de gamme !

Fartez vos skis et affûtez vos carres ! Les pentes enneigées n’attendent plus que vous.


Source :

*Donnée interne à Google, requêtes ski par device en part de requêtes/total 10 000 requêtes (%), à août 2015

Note :

La saison de ski désigne la période s’étalant de septembre d’une année à avril de l’année suivante.


À lire également :

  • Séjour au ski : la mobilité tout schuss
  • Google surfe sur les requêtes ski