Au cours d'une session en direct durant l'Advertising Week, Clare Baldingelle a choisi de s'entretenir avec Eileen Naughton, Google VP et UK Managing Director.

Royaume-Uni : un climat digital unique

Au Royaume-Uni, le secteur de la publicité est plus concentré et plus avant-gardiste (du point de vue digital) que tout autre marché publicitaire au monde. On estime que 50 % des dépenses publicitaires au Royaume-Uni concernent déjà le digital, alors que ce chiffre n'est que de 25 % dans le reste du monde, ce qui représente un écart très important. En outre, le Royaume-Uni représente le marché le plus avancé du monde en matière d'e-commerce : les dépenses par personne pour 2013 sont estimées à 2 000 £, contre 1 350 £ en Australie et 1 170 £ aux États-Unis. La propension des consommateurs britanniques à effectuer des achats et à gérer leur vie par voie numérique contribue à créer un marché en effervescence pour les annonceurs et les responsables marketing.

Comment préparer l'avenir ?

Comme de nombreuses entreprises, Google met tout en œuvre pour créer une réserve de talents afin de répondre aux besoins d'un environnement de travail digital. Nous avons encouragé la mise en place de programmes de formation afin de développer les compétences en sciences, technologie, ingénierie et mathématiques. De plus, nous proposons des cours de codage, considéré comme un langage standard de la vie moderne. Le Royaume-Uni a été aux avant-postes dans ce domaine. Depuis 2014, des cours d'informatique obligatoires y sont d'ailleurs dispensés à partir du CM2. La plupart des produits et services que nous consommons sont créés à partir d'un code informatique. C'est pourquoi Google a pris d'importants engagements, en termes de ressources et de moyens financiers, pour soutenir l'enseignement des sciences, de la technologie, de l'ingénierie et des mathématiques à travers le monde.

Pourquoi une telle démarche ?

Le cœur de métier de Google consiste à utiliser la technologie pour améliorer la vie de milliards de personnes. Concernant l'ingénierie et le développement de produits, notre démarche repose sur le "test de la brosse à dents" : en d'autres termes, nos produits doivent être utilisés au moins deux fois par jour par des milliards de personnes à travers le monde. Que ce soit Gmail, Google Maps, la recherche Google, YouTube, Android ou Chrome, tous ces outils sont utiles à des milliards d'internautes ou de mobinautes chaque jour.

La connectivité permanente pour tous

Pour les Britanniques, la connectivité haut débit va de soi. Nous ne bénéficions pas tous de la 4G en permanence, mais dans l'ensemble, l'infrastructure numérique du Royaume-Uni est perfectionnée et abordable. Pour nous, la connectivité est une ressource aussi élémentaire que l'air, l'eau et l'électricité. Toutefois, seulement 2,5 milliards de personnes dans le monde ont accès à Internet, ce qui laisse tout de même 5 milliards d'êtres humains sans connexion. C'est pourquoi Google investit dans des projets dont le but est d'offrir une connexion à chacun d'entre nous : son objectif est de permettre à tout le monde d'accéder aux sources d'information et d'inspiration qui favorisent l'innovation et améliorent nos vies.