La transformation digitale, oui mais comment ? Direction les Power Fridays pour une dose mensuelle de best practices 100% actionnables par les marques. L’édition de mars 2016 déboutonne les tendances retail et mode en France avec Envie de Fraise. Un bel exemple d’agilité digitale !

80%, le chiffre fracassant

Online ou offline : peu importe le canal tant que la vente est là. 2016 gomme la frontière entre les 2, et 80% des Français ont acheté online et offline pendant les soldes d’hiver.

« Il n’y a plus de distingo entre online et offline », confirme Frédéric Cavazza, consultant et influenceur digital. « Il faut arrêter de scinder les 2 et raisonner commerce et produits. Que les clients se rendent en boutique ou non, smartphone en main ou non, ça reste des clients et du commerce. »

Le web, révélateur de tendances

Un post de Sam Smith sur Instagram, et les requêtes de LED shoes explosent. Jared Leto, Harry Styles et Leonardo di Caprio arborent le chignon, et la requête monte en flèche.

Au-delà du star system, la mode se fait et se défait online. « Écoutez vos consommateurs pour connaître les tendances du moment et comprendre leurs comportements de recherche », indique Alexandre Eruimy, Industry Analyst Retail chez Google France. Avec 40% des requêtes, les Français pianotent de plus en plus sur mobile, et les recherches de proximité bondissent le week-end.

Autre conseil : suivre la progression géographique des requêtes pour s’approprier les tendances mode et beauté. « Si une tendance part de la côte ouest des États-Unis et se répand à l'est, vous pouvez identifier les zones chaudes, ajuster les stocks et anticiper pub et campagne marketing en local. »

Envie de fraise : un bébé devenu grand

Neuf mois, c’est le temps d’une grossesse. C’est aussi le temps qu’il a fallu à Anne-Laure Constanza pour passer de l’idée à la création d’Envie de Fraise en 2006. Le concept : une marque fraîche, tendance et accessible pour les femmes enceintes. L’approche : le digital.

La grossesse est un moment unique dans la vie des femmes, mais la fugacité de la cible induit une profonde culture d’agilité avec adaptation immédiate aux tendances. « La première commande doit être rentable, on ne peut pas se rater. »

Envie de Fraise, c’est la fast-fashion à la française. Il ne se passe que 17 jours entre la conception et la mise en ligne d’un produit. Car, pour donner envie de revenir sur le site, il faut apporter de nouveaux produits en permanence. « Le produit est le meilleur levier pour faire revenir les clientes. Pas les promos ! »

Prototypage, service client, studio photo : Envie de Fraise internalise au maximum et relocalise la production en France dès 2008. « On assume notre Frenchitude à fond. Agilité, Audace, Always Day One et Amour du produit sont les 4 A qui nous animent au quotidien. »

La force du digital, c’est d’être proche du client, consumer-centric et libre !

Une stratégie cousue main

Si Envie de Fraise a réussi un tour de force digital, pourquoi pas vous ? « Le premier driver de réussite, c’est le produit », explique Fréderic Cavazza. D’ailleurs, « il ne faut pas confondre chiffre d’affaires et produit. »

Deuxième driver : travailler le ciblage et le coeur de cible pour percer. Sans oublier l’agilité digitale pour pouvoir s’adapter aux besoins et aux usages.

Un dernier pour durer : l’amélioration continue. « On a des taux de transformation produit par produit, segment par segment, qui peuvent s’effondrer ou exploser du jour au lendemain. Rien n’est gagné d’avance. »

Alors, gonflés à bloc ?


À lire également :

  • Power fridays #1 : le pouvoir de la vidéo online
  • Michel et Augustin : une stratégie vidéo aux petits oignons
  • Engager sa communauté par la vidéo
  • Wearable Fashiontech Festival : la mode en mode digital