Virage digital en vue ? Les Power Fridays de juillet 2016 cartographient datas et insights pour vous guider vers une transformation digitale réussie. Revivez la success story de Waze entre géolocalisation et pouvoir de la communauté !

2T$, le chiffre fracassant

Le marché automobile représente 2000 milliards de dollars. C’est énorme parce que l’automobile est un produit universel, au même titre que « la brosse à dents », souligne Frédéric Cavazza, influenceur digital.

Le secteur automobile ne déroge pas à la règle : les plateformes sont désormais le modèle gagnant du web, et la communauté est toute puissante. « La puissance de YouTube vient de la contribution des YouTubeurs et celle de Minecraft de ses joueurs. Bien malins sont ceux qui arrivent à exploiter ces communautés et à en extraire de la valeur. »

Dis-moi où tu vas, je te dirai qui tu es !

La mobilité devient un challenge urbain. La population citadine progresse (65% en 2025), et le temps de déplacement explose (x2,5 aux États-Unis en 30 ans) avec toutes les problématiques de congestion routière.

Chaque minute économisée en voiture est précieuse. Alors, merci à la technologie et à l’explosion d’acteurs qui utilisent algorithmes, machine learning, big data et objets connectés pour « rendre la conduite plus aisée, réduire l’impact écologique et baisser le coût de la vie urbaine en perpétuelle hausse », note Ahmed Abbessi, analyste, secteur automobile, chez Google France.

Qui dit mobilité, dit mobile. En 2017, le mobile deviendra le device privilégié des requêtes automobiles. Bienvenue dans l’ère du marketing géolocalisé où les données de déplacement sont agrégées pour mieux appréhender les comportements des consommateurs !

Longue route à Waze et sa communauté

Waze est « comme un conseil qu’on donne à un ami », note Thomas Guignard, regional manager EMEA & APAC de Waze. Communautaire, outsourcée et crowdsourcée, l’appli de cartographie et de navigation temps réel vise à « améliorer le temps passé en voiture pour le rendre moins dangereux, plus rapide et plus agréable. »

Waze repose sur 3 niveaux d’informations : 1. Le signal GPS collecté. 2. Les infos temps réel sur le trafic et les événements signalés par la communauté de Wazers. 3. L’édition de la carte. Aujourd’hui, Waze doit le degré de précision de ses cartes en France à sa communauté.

Et son business model ? Waze est rentable grâce à la pub. « Comme la communauté contribue à la carte, ce serait contre-productif de faire payer. On travaille avec les annonceurs et les agences pour faire de la pub pertinente et pas agressive. On fait en sorte que la pub ait de la valeur et on se limite à 3 signaux pub par écran quand l’utilisateur est à l’arrêt pour ne pas gêner sa conduite. »

Racheté par Google en 2013, Waze reste autonome avec sa propre organisation, son CEO et ses 250 ingénieurs dédiés.

Actimel teste la pub contextualisée sur Waze

Dans l’univers du frais, Actimel est un produit particulier, car essentiellement consommé le matin. Mais, que font les consommateurs chaque matin ? Ils saisissent leur smartphone pour checker la météo, les news et le trafic routier.

Actimel décide alors de délivrer des messages pertinents sur Waze pour aider à encaisser les chocs et aller de l’avant. Exemple : « Levé du mauvais pied ? Au moins vous avez le bon trajet ! »

« On a essayé de maximiser notre part de voix sur Waze entre 7h00 et 10h00 », commente note Nicolas Poillot, Connection Manager, Danone Dairy. « Il fallait que l’insight soit juste et faire en sorte que les signaux se déclenchent au bon moment pour éviter un fail. » Objectif atteint avec un taux de mémorisation de 140% grâce à des pubs contextualisées !

La question centrale des Power Fridays #6 : comment créer son propre business model et le faire évoluer en testant et en écoutant sa communauté d’utilisateurs, mais aussi en en recrutant de nouveaux. En voiture, Simone !


À lire également :

  • Du pouvoir des communautés en ligne
  • La pub YouTube Fiat 500X booste de 123% la mémorisation sur cible
  • Campagne YouTube : Opel booste de 16% la notoriété de sa marque
  • Le smartphone, device de l’instant et du local