Vêtements intelligents, canaux de distribution toujours plus connectés et sociaux : les innovations technologiques investissent l'univers de la mode et du retail. Le Wearable Fashiontech Festival, du 9 au 14 février 2016 à Paris, expose la mode d’aujourd’hui et dessine le monde de demain. Rencontre avec la fashion sphère !

Le digital, ou consommer la mode autrement

Le digital a bouleversé notre rapport à la mode et modifié la relation entre les marques et les consommateurs. « Avant le digital, la relation entre l’offre et la demande était du registre de la verticalité », explique Danièle Rapoport, analyste de la consommation, dans une table ronde. « Avec le digital, on est passé à un mode de communication plus horizontal avec les consommateurs. Il y a eu une révolution du statut de la marque, qui a voulu être plus empathique et plus proche. On est entré dans le Business-to-Human pour mettre le consommateur au centre. »

Le digital a changé notre rapport pratique à la mode, poursuit Danièle Clutier, secrétaire générale du R3ilab, Réseau pour l'innovation immatérielle dans l'industrie. « C’est notre façon d’acheter qui a énormément changé. Aujourd’hui, dans le textile, on parle d’une expérience seamless. On voit quelque chose qui nous plaît. On lit les avis sur Internet. On va toucher, essayer en magasin. Puis on compare les prix sur smartphone, et on se fait livrer à la maison. Désormais, on peut repartir de la boutique en ayant acheté mais sans rien emporter. »

Pour Hacene Lahreche, COO de l’espace de co-création La Paillasse, le digital a changé nos temps d’achat. « Tout passe par l’émotion, et l’émotion est une forme d’hésitation. Le digital va apporter quelque chose de pertinent pour l’acheteur potentiel s’il permet d’augmenter cette phase d’hésitation. » Il faut créer une zone d’imprévu et de surprise et repousser l’achat pour plus de qualité.

Et le consommateur, acteur de la mode ?

Le consommateur peut devenir créateur ou co-créateur de son vêtement. Illustration avec Abstract, projet mené par Bjørn Karmann, Kristine Boesen et Julie Helles Eriksen, tous étudiants en design. Le principe est simple : le consommateur se connecte au web-shop. Il écrit son histoire et parle de lui, de ceux qui l’entourent et de ce qu’il aime. Une webcam détecte son visage et étudie son expression faciale en simultané. Toutes ces données forment un algorithme qui génère un motif personnalisé.

L’impression 3D repousse les limites de la création et permet différenciation et personnalisation. Exemple avec Spider Dress, création fantasque d’Anouk Wipprecht et d’Intel. Cette robe méchatronique détecte les bio-signaux pour défendre l’espace personnel du porteur. Si sa respiration s’accélère, la robe sort les griffes pour le protéger d’une menace éventuelle. À l’inverse, si un individu s’approche avec bienveillance, la robe lui tendra les bras.

Le vêtement est aussi vecteur d’émotions. « Porter une robe 3D n’a pas de sens, aussi belle soit-elle », indique Florence Bost, designer textile. « Ce qui est beau, c’est de s’approprier la création pour affirmer sa propre personnalité. » Lise Sansen, créatrice française, présente le kimono musical, vêtement interactif et sonore. Les sons sont interchangeables, et le kimono peut devenir une harpe, un piano ou un chant selon les envies. Idem pour Lace Sensor Dresses, un ensemble de 3 robes qui déclament des poèmes selon la gestuelle du porteur ! Les vêtements inventent un nouveau langage.

Le digital, au coeur de l’expérience shopping de demain

Comment sera la boutique du futur ? Partenaire de l’événement, le spécialiste de l’e-paiement Oney s’est prêté à l'exercice et imaginé l’expérience shopping de demain. Smart Shopping est une proposition conceptuelle d’un parcours d’achat construit autour de l’émotion, de l’interaction et de la personnalisation. Tout est technologique et prospectif.

Entrez dans le showroom éphémère et plongez en 6 étapes dans l’imaginaire avant-gardiste du retail et de la mode !

#1 L’accueil personnalisé : dès votre arrivée en magasin, un hologramme vous reconnaît grâce à la technologie NFC. L'intelligence artificielle optimise votre shopping en actualisant votre passeport shopping (fidélité, morphologie et budget) à partir de vos données personnelles. Innovation de la société Holusion, Hol'In vise à anticiper vos envies.

#2 Le balisage digital : imaginez une boîte holographique qui expose vêtements et accessoires et vous informe de leur composition, fabrication et provenance. La solution ADN Cloz de Holusion présente les options de personnalisation (couleurs, motifs, texture) et leur notoriété sur les réseaux sociaux.

#3 L'assistant shopping : suivez le guide ! Le robot Follow Me de la société Sphère BB vous accompagne et vous conseille en magasin en fonction de votre passeport morphologique.

#4 La cabine connectée : on passe aux essayages ! Vous entrez dans la cabine connectée avec options de personnalisation du vêtement et une contextualisation de l'ambiance en temps réel. La FittiRoom de Fitizzy permet de créer sa propre mode et de la partager avec ses amis ! Rien que ça.

#5 Une expérience unique : place au jeu en réalité augmentée ! Vous entrez dans la cabine connectée Shop Me de 3DDuo et, d’un mouvement de la main, vous activez une promo, un mode de paiement et de retrait (livraison ou retrait immédiat).

#6 Le paiement simplifié : maintenant, payez vos achats du bout des doigts ! La solution d'authentification Check Out de Holusion et Natural Security permet de terminer un achat par reconnaissance d’empreintes digitales.

Interrogée sur la promesse d’émotions, Anne-Sophie Bérard, commissaire du Wearable Fashiontech Festival, commente : « L’idée était de construire la boutique du futur en repensant l’expérience consommateur. Cette proposition prospective suit le parcours traditionnel en magasin : entre désir, expérience et appropriation. Ici, les nouvelles technologies permettent d’aller plus loin dans la personnalisation en étant plus proche et plus à l’écoute du consommateur. Elles insufflent une dimension humaine, sensible et responsable. »

Conception, distribution et consommation de la mode sont en pleine mutation. Et le digital investit votre dressing avec style !


À lire également :

  • Défilés online, une stratégie de marque sur-mesure
  • Interfaces homme-machine : vers un face-à-face émotionnel
  • Les soldes d’hiver, un sprint sur mobile
  • L’Oréal : une expérience programmatique entre la data et l’humain