Finie la fragmentation des achats média ! Pour accompagner le lancement de la collection Les P’tits Bonheurs de la marque Le Petit Marseillais, Johnson & Johnson, son agence média J3 et son trading desk Cadreon adoptent une approche ROIste des achats média via l’intégration de la suite DoubleClick et Google Analytics 360. Reach amélioré, audience qualifiée et notoriété boostée : retour en vidéo sur une campagne programmatique réussie.

« Nous avons choisi la suite intégrée DoubleClick pour ce test », indique Pascal le Clainche, directeur digital chez Johnson & Johnson. « Cela nous a permis de connecter les données ad-centric et site-centric et de lier ensemble Search, DSP et serveur publicitaire. »

Avec cette approche, poursuit Chrystèle Lacombe, directrice marketing, Johnson & Johnson France, « nous avons amélioré le reach, touché un public plus qualifié et nous avons obtenu de meilleurs insights sur le parcours client. »


À lire également :

  • Un Search « programmatique » ? Enjeux et bénéfices
  • Universal Pictures France affine ses campagnes avec la data d’audience
  • McDonald’s Japon, la data contextuelle au service du message publicitaire