Greenweez, leader des produits bio en ligne racheté par Carrefour en 2016, a pour objectif d’accélérer ses performances mobiles. Son maillon faible : la vitesse de chargement de ses pages mobiles. Son approche pour y remédier : tester la solution Accelerated Mobile Pages (AMP) de Google. Le point sur la méthodologie et les résultats.

Pour Greenweez, l’enjeu de performances mobiles est majeur. Le desktop demeure la principale source de trafic et l’expérience mobile sur son site n’est pas optimisée. Il faut 10 secondes en moyenne pour charger les pages du site. Or, une étude Google montre la corrélation évidente entre le temps de chargement et le taux de rebond : pour un temps de chargement mobile qui passe de 1 seconde à 10 secondes, le taux de rebond augmente de 123%. Plus encore, 1 visite sur 2 est abandonnée au-delà de 3 secondes de chargement sur un site mobile en 3G.

Pour améliorer la vitesse de chargement de ses pages mobiles, Greenweez s’associe à Google et teste la solution AMP. Initialement réservée aux éditeurs de presse, elle est aujourd’hui ouverte à tous.

Dans un premier temps, le retailer teste le format pour ses pages produits. Puis, pour ses pages catégories. La bascule vers des pages AMP se fait progressivement de manière à atteindre près de la moitié du trafic mobile en mars 2017.

« Grâce à l’agilité de nos équipes et à la double compétence data et média de notre agence Arcane Agency, nous avons pu migrer nos pages mobiles vers AMP en moins de 2 mois », commente Simon Le Fur, directeur général de Greenweez.

Résultats et learnings

AMP en place, Greenweez observe 3 améliorations majeures :

#1. Vitesse : le temps de chargement des pages mobiles est divisé par 2 entre janvier et mars 2017.

#2. Taux de conversion : le chargement plus rapide des pages a un impact direct sur la performance du site mobile. La preuve : le taux de conversion mobile croît de plus de 80% avant et après la bascule des pages sur AMP.

#3. Coût d’acquisition. L’agence Arcane Agency redirige le trafic Adwords Google Shopping et Google Search Text vers les pages produits et catégories AMP. Résultat : le coût par conversion chute de 66% entre début janvier et fin mars 2017.

Si AMP demande de bien repenser son écosystème de tag pour assurer le bon fonctionnement des outils de collecte des données, le développement des pages produits AMP s’avère rapide.

Facilité de mise en oeuvre et doublement des taux de conversion : le test est concluant pour Greenweez.


À lire également :

  • Conforama double le ROI de ses campagnes shopping avec LIA
  • Mesure omnicanale : 52% des clients Darty achètent après visite du site
  • Petit Bateau : 44% des ventes offline précédées d’une visite online
  • Bricozor dope de 157% son CA mobile avec un site responsive
  • Attribution cross-device : SFR revalorise de 14% les génériques