The Guardian a observé un mouvement de son audience vers les plateformes mobiles. Les utilisateurs consultent davantage de contenus et interagissent plus via les applis que sur son site Web. Avec une audience 10 à 20 fois plus riche que la moyenne des utilisateurs de la version Web, The Guardian avait tout intérêt à investir dans le développement d'applis dotées de fonctionnalités natives pour mobile (ex : personnalisation et notifications).

Nous devons impérativement convaincre les personnes qui s'intéressent à nos contenus. C'est bien plus important que d'attirer un grand nombre d'utilisateurs.

Anthony Sullivan, chef de produit, The Guardian