Comment Oscaro développe audience, notoriété et conversions sur YouTube

Pot d’échappement percé, plaquettes de freins usées, rétroviseur cassé : les clients ne viennent pas sur Oscaro.com par hasard. Ils ont un besoin réel et immédiat. Un défi pour la marque, qui travaille sans relâche la mémorisation et la notoriété pour rester dans le top of mind de sa cible et recruter de nouveaux clients. Dans une interview vidéo, Olivier Jasmin, Head of Customer Acquisition chez Oscaro, et Miguel Paulic, Media Manager chez Oscaro, expliquent comment la marque est parvenue à concilier branding et performances sur YouTube.

« Oscaro, c’est 92% de notoriété assistée », indique Olivier Jasmin. Parce qu’il est sur un marché de besoin, le spécialiste de la vente en ligne de pièces automobiles ne peut espérer déclencher un achat (comme pour une paire de chaussures ou un objet de déco). En revanche, il peut raconter une histoire et créer une affinité entre sa cible et la marque pour développer la mémorisation et influencer la considération. C’est tout l’intérêt de la vidéo en ligne.

Travailler le branding et les performances séparément, c’est bien. Ensemble, c’est mieux. Avec les solutions de Direct Response de YouTube, la puissance du Search est déclinée sur YouTube et permet de générer des actions et des conversions directement après le visionnage d’une vidéo. Autre atout : la mesure d’impact business. « On retrouve une audience qualifiée, et surtout cela nous permet d’avoir des indicateurs très rapides sur la qualité de la campagne. »

La campagne, parlons-en ! Créée spécialement pour Oscaro et orchestrée par Disney Media & Partenariat, régie publicitaire de The Walt Disney, elle inspire l’action de la première à la dernière seconde. Par son titre « Reprenez votre voiture en main », l’univers vrombissant de Cars et le call-to-action personnalisé « Commandez sur Oscaro.com ».

Sur cette campagne, note Miguel Paulic, Oscaro met en place 2 stratégies d’audience distinctes : l’une sur les intentionnistes automobiles avec un objectif de conversion et l’autre sur une cible plus familiale, valeur forte de la marque, avec un KPI de mémorisation et de diffusion large de la campagne.

Branding et performances en tandem sur YouTube

Sur la période de l'expérimentation, de juillet à septembre 2017, Oscaro enregistre environ 6000 conversions en post-clic et en post-view. Et le coût par conversion se situe entre 7 et 8 euros.

Avec cette campagne, Oscaro parvient à toucher près de 2 millions de personnes, à un coût par vue d’environ 2 centimes. Et le taux de conversion est de 0,38% sur une cible d’intentionnistes, « donc ceux qui avaient un réel besoin. »

Carton plein pour Oscaro, et ce n’est que le début !

Travailler notoriété et conversions sur YouTube : le pari gagnant de Nissan