Thalasseo priorise la vitesse sur mobile, et les conversions suivent

Et si la réservation de votre prochaine thalasso ne prenait pas plus d’une seconde ? Thalasseo, leader français du séjour bien-être, accélère la vitesse de chargement de ses pages mobiles, renforce la satisfaction utilisateur et, dans le même temps, améliore le taux de conversion. Alexandre Siahou, CMO de Thalasseo, et Arnaud Reyre, Directeur général d’Atomic Search, reviennent sur les grandes étapes de l’expérimentation.

Sur mobile comme sur desktop

15 ans d’existence. Plus de 450 000 clients et une offre qui s’étoffe, du séjour spa, thalasso et thermal aux cures de yoga, de détox, d’ayurvéda ou encore de relaxation. Répondre aux attentes consommateurs, c’est aussi s’adapter à leurs usages, notamment sur mobile. En France, plus de la moitié des requêtes voyage ont désormais lieu sur mobile, en hausse de 19% entre 2017 et 20181.

Si le mobile est généralement la clé d’entrée du parcours client, il est vite relayé par d’autres canaux pour finaliser la réservation d’un séjour. « Nous avons connu un switch de notre trafic vers le mobile », commente Alexandre Siahou. « Nos produits sont assez complexes, packagés avec de nombreuses offres, et les paniers sont assez élevés. Aujourd’hui, les taux de conversion sur mobile sont bien plus bas que sur desktop, où nous saturons en demande. » L’enjeu de Thalasseo consiste à simplifier l’expérience client sur mobile, tout en améliorant le taux de transformation et en maîtrisant le coût par conversion. C’est alors que la marque s’associe à Google et teste, aux côtés de son agence de Search marketing, Atomic Search, la solution Accelerated Mobile Pages (AMP). Initialement réservée aux éditeurs de presse, elle est aujourd’hui accessible à tous.

Une page AMP totalement identique à la page web classique.

Point de départ de l’expérimentation, Thalasseo identifie la page de ventes flash comme la landing page la plus pertinente pour le test. Celle-ci enregistre effectivement la plus grande part du trafic payant. « L’accompagnement des équipes Google fut riche, de la mise en place du projet suite à notre ‘expression de besoin’ au suivi du développement, du déploiement, etc. Nous avons collaboré main dans la main pendant la durée du projet qui, au demeurant, s’est révélé plutôt court (30 jours environ entre le premier call et la livraison de la page). »

Une fois la page livrée et ses performances optimisées, la page a été connectée au flux produit JSON* pour avoir des offres dynamiques actualisées en temps réel. Est venue ensuite la mise en place du tracking dans Google Analytics et via le Tag Manager d’Eulerian. Dernière phase dans le projet : l’AB Test dans Google Ads. « Simple formalité », se souvient Arnaud Reyre, « elle n’a mobilisé que quelques minutes de nos ressources pour mener nos tests en toute impartialité. »

Et de poursuivre : « par le chargement instantané du contenu des pages, la technologie AMP nous a permis d’améliorer très significativement nos performances et d’offrir une meilleure expérience mobile aux clients de Thalasseo. »

Au final, indique Alexandre Siahou, « nous avons obtenu une page AMP totalement identique à la page web classique. Son contenu est aussi dynamique et interactif que la landing d’origine, et il n’y a aucune perte de fonctionnalités ou d’UX pour nos utilisateurs mobile vs desktop. De plus, la connexion à notre JSON* rend les offres produits, les prix, les disponibilités… parfaitement identiques au site ‘classique’».

Vitesse, taux de conversion & coût d’acquisition

La vitesse est un prérequis des consommateurs en matière d’expérience mobile. Ils veulent tout, tout de suite, et ne tolèrent aucun compromis. Un défi technologique, mais aussi une opportunité business pour Thalasseo.

La landing page AMP en place, explique Alexandre Siahou, «  le Mobile Speed Index dans Google Ads est passé de 3 sur 10 à 9 sur 10, dès la mise en place de l’AMP, avec un bel impact sur le taux de rebond puisqu’il baisse de 33%. » Dans le même temps, le taux de conversion grimpe de 30%, tandis que le coût par conversion baisse de 40%.

Autant de chiffres qui « montrent que quelques secondes de chargement peuvent avoir un impact significatif sur un business aussi complexe que la vente de séjours packagés… sur mobile. »

Thalasseo

Vers un déploiement progressif

Toujours dans le but d’améliorer l’expérience utilisateur, Thalasseo prévoit de passer 100% du trafic paid sur la page AMP et sur le display. Autres projets : étendre l’expérimentation AMP à d’autres landing pages de la marque, « voire éventuellement passer tout le site en AMP à moyen terme », et tester dès le deuxième trimestre 2019 la technologie AMP sur ses créas.

Citius, Altius, Fortius.

Club Med : UX optimisée et revenus mobiles boostés