Mixte, sèche ou grasse : à chaque type de peau, son nettoyant visage ! Même chose pour les dépenses marketing : à chaque produit, son mix média. Dans une étude, Google et MarketShare mesurent l’impact des différents canaux marketing sur les ventes de nettoyants visage en France. Donnez un coup d’éclat à votre stratégie publicitaire !

L’étude repose sur les datas et insights marketing de Kantar Media, Ebiquity, MarketShare, IRi, YouTube et Google pour la période entre janvier 2012 et octobre 2014.

Aujourd’hui, TV et presse papier s’emparent de l’essentiel du budget publicitaire pour les nettoyants visage. La TV prime avec 75% tandis que la presse papier couvre 16,3% des dépenses totales.

À noter que les pubs sur Google représentent 8,7% des dépenses marketing, alors qu’elles génèrent 13,6% des revenus impactés par le marketing.

Et les pubs YouTube enregistrent 2 fois plus de revenus par euro dépensé que les pubs TV.

Au final, transférer 15% du budget TV vers la pub Google (display et YouTube) dynamiserait de 4% les revenus impactés par le marketing. Un mix offline-online à essayer !


Méthodologie :

  • La période étudiée s’étend de janvier 2012 à octobre 2014
  • Canaux marketing étudiés : TV, radio, presse, digital, vidéo, search
  • « Non-Google display » est une estimation des dépenses display à partir d’un panel (hors Facebook, Twitter et la vidéo YouTube)

  • À lire également :

  • Impact publicitaire : la vidéo online rattrape la TV
  • Étude Google : le marketing digital booste les ventes au box-office
  • Étude Google : impact des pubs online et offline sur les ventes de sodas
  • Étude Google : quel mix média pour optimiser les ventes de dentifrice ?
  • Étude Google : quel mix marketing pour booster les ventes de shampoing ?