Quels que soient leur âge et leur situation professionnelle et familiale, les femmes sur YouTube représentent une audience qualifiée et engagée. Une étude Ipsos1 et Google décode leurs tendances de consommation dans l’ensemble des secteurs et mesure l’influence de YouTube sur leurs décisions d’achat. 5 étapes clés du parcours d’achat et 5 conseils aux marques.

Ce que veulent les femmes

À l’heure où l’équilibre entre vie pro et perso est difficile à trouver, la vidéo online aide les femmes dans leur recherche de conseils, de retours d’expérience et d’optimisation du temps. Plus que jamais, YouTube les rapproche autour des valeurs de partage, d’échange et de praticité.

Les femmes sont prêtes à s’engager auprès de marques qui les comprennent et s’adaptent à leurs besoins. La clé est de les écouter avant de leur parler, mais aussi de les accompagner à chaque étape du parcours d’achat. Argumentation chiffrée.

#1. Inspiration

Dès la phase d’inspiration, les vidéos sur YouTube interpellent les femmes et orientent leurs choix. Pour 46% des femmes sur YouTube (dont l’achat a été influencé par YouTube), la plateforme leur a donné envie d’acheter et, pour 48%, elle les a aidées à choisir le type de produits.

YouTube est aussi un révélateur de marques. En France, 39% des femmes sur YouTube disent y avoir découvert une marque dont elles ignoraient l’existence. Elles sont également 44% à suivre des marques qui les intéresse.

Influencées un jour. Influenceuses le lendemain. Les femmes sur YouTube testent produits et marques puis partagent leur expérience. Elles sont 44% à avoir déjà lu ou posté un commentaire et 28% à avoir aimé ou noté une vidéo après l’avoir regardée sur la plateforme. Précisons que 58% des femmes sur YouTube (dont l’achat a été influencé par YouTube) ont été influencées par des vidéos de YouTubeurs.

Si YouTube est une source d’inspiration et d’influence pour les femmes, les marques doivent être dans le même tempo et respirer le même air pour créer ou anticiper les besoins.

#2. Recherche d’informations

Faciliter la vie des femmes, c’est leur faire gagner du temps au quotidien. Sur YouTube, cela passe notamment par des conseils pratiques ou une offre produit plus lisible.

Pour illustration, 72% des femmes sur YouTube estiment que la plateforme leur permet de voir les produits en situation, 65% d’en savoir plus sur les produits et 50% d’obtenir la réponse à une question pile au bon moment. Elles sont également 27% à avoir cherché plus d’infos sur un produit présenté dans une vidéo qu’elles venaient de regarder.

Si l’on s’intéresse plus spécifiquement aux formats de vidéo, 53% des femmes sur YouTube (dont l’achat a été influencé par YouTube) reconnaissent l’aide des démos de produits, 52% les tutos et 29% les reviews.

Dans cette recherche d’infos, l’enjeu pour les marques est de rassurer et d’apporter des réponses accessibles, fiables et tangibles. Un pas de plus vers l’achat !

#3. Considération d’achat

Que ce soit pour elles, leurs enfants, leurs proches ou la maison, les femmes n’achètent jamais au hasard. Elles évaluent les différentes options et affinent leurs choix avant de sortir la CB. Là encore, YouTube joue un rôle clé : en France, 31% des femmes sur YouTube estiment que la plateforme influence fortement leurs décisions d’achat et 39% (dont l’achat a été influencé par YouTube) considèrent qu’elle les aide dans le choix d’une marque en particulier.

Pour émerger et générer de l’engagement, les marques doivent construire un discours pertinent et alimenter la conversation. Le top of mind, ou l’art de créer la préférence !

#4. Achat

Maintenant que toutes les options ont été soupesées, place à la concrétisation ! En France, 68% des femmes sur YouTube (dont l’achat a été influencé par YouTube) ont finalisé leur achat après avoir regardé une vidéo sur la plateforme. Elles sont également 47% à s’être rendues chez un retailer et 44% à être allées sur un site web ou une appli.

Et côté market ? Dans quels secteurs le potentiel de YouTube est-il le plus visible ? Si YouTube domine les sources de vidéos online sur l’ensemble des verticaux, beauté, électronique et alimentation sortent du lot. Pour les femmes sur YouTube, les vidéos ont 1,5 fois plus d’impact que Facebook sur l’alimentation, 2 fois plus sur l’électronique et 2,5 fois sur la beauté.

Audience qualifiée, d’un côté. Plateforme persuasive, de l’autre. Marques, rassemblez ces 2 forces pour dynamiser les ventes et fidéliser !

#5. Après-vente

Après l’achat, l’utilisation. Parce qu’il n’est pas toujours simple de maîtriser un produit ou service, l’après-vente est une étape à ne pas négliger. La preuve : pour 39% des femmes sur YouTube (dont l’achat a été influencé par YouTube), la plateforme aide à mieux comprendre et optimiser l’utilisation d’un produit ou service.

Testé et approuvé, le produit est ensuite évalué, liké ou commenté sur YouTube. La shoppeuse devient alors influenceuse pour les futures shoppeuses ! La boucle est bouclée, et la prospection naturellement boostée.

Inspiration. Information. Considération. Concrétisation. Utilisation. Ces 5 phases du parcours d’achat sont autant d’opportunités pour les marques de renforcer les liens avec leurs consommatrices et de personnaliser le relationnel.


Méthodologie :

. Enquête menée auprès de 5 000 personnes âgées entre 18 et 54 ans du 17 juin au 6 juillet 2016 en France

. Comparaison entre 2500 femmes sur YouTube et un groupe de 2500 personnes représentatives de la population générale online.


Note : 1. Étude Ipsos Connect Germany : Human Stories - YouTube Women & Mums Study (France), juillet 2016.

À lire également  :

  • Devenir maman change la vie et le rapport aux marques
  • Parentalité sur YouTube : 7 familles, 7 typologies de contenus
  • Le web, point de ralliement de la famille moderne
  • Envie de Fraise récolte les fruits de l’audace digitale
  • Laboratoire Gallia : une stratégie mobile-first pour engager les mamans
  • Petit Bateau : 44% des ventes offline précédées d’une visite online