En 2017, les marketeurs font face à un défi majeur : comprendre l’impact des smartphones sur le comportement des consommateurs. L’essor du mobile se poursuit à un rythme soutenu, et ce device joue un rôle clé quand les utilisateurs recherchent, découvrent et achètent des produits et services. Dans cette étude, nous analysons l'impact des applis et sites mobiles sur le comportement des utilisateurs dans la région EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique).

Shopping sur mobile

Les habitants de la zone EMEA ont 2 façons de faire du shopping sur smartphone : les sites mobiles et les applis mobiles. Première observation : leur utilisation varie selon l’avancée du consommateur dans le parcours d’achat. Dans la phase de découverte, quand l’utilisateur explore le portefeuille complet de produits et de fournisseurs, il préfère généralement consulter des sites mobiles. En revanche, il privilégie les applis mobiles pour concrétiser l’achat. Alors que ces marchés mûrissent, nous pourrions voir émerger des tendances similaires à celles observées aux États-Unis, où les achats sur applis mobiles représentent désormais plus de 50% de toutes les transactions mobiles.

 Shopping, finances et voyages

Pour comprendre pourquoi les utilisateurs préfèrent les sites mobiles dans certaines circonstances et les applis mobiles dans d’autres, nous devons comprendre ce qu’ils cherchent à faire et voir en quoi les expériences utilisateur des sites et applis sont plus adaptées. Notre étude montre que les consommateurs préfèrent généralement les sites mobiles lorsqu'ils naviguent sur le web sans but précis : 49% des personnes interrogées estiment que les sites contiennent davantage d'informations que les applis.

A contrario, ils préfèrent les applis pour finaliser rapidement une tâche spécifique : 60% des répondants considèrent qu’elles se chargent plus vite et 62% trouvent la navigation plus simple. Et 41% des utilisateurs, qui ont téléchargé des applis de shopping, indiquent qu’ils l’ont fait pour bénéficier d’offres et de remises. Les marketeurs, qui souhaitent booster l’utilisation d’une appli mobile, ne doivent pas seulement miser sur sa vitesse et sa facilité d’utilisation. Ils doivent aussi s’assurer que le contenu disponible est aussi complet et à jour que celui du site mobile. Inversement, lorsqu’ils souhaitent générer du trafic sur un site mobile, les marketeurs doivent être conscients que les consommateurs évalueront sa vitesse et sa facilité d’utilisation.

Finance sur mobile

Étudions maintenant l’impact du mobile en matière de finance et de voyage. Les applis mobiles de gestion des finances personnelles ont beaucoup apporté aux consommateurs : consultation de comptes, virements et règlement de factures sont aujourd'hui beaucoup plus simples et pratiques à réaliser sur applis mobiles qu’avec les systèmes bancaires traditionnels. En moyenne, les personnes interrogées ont installé 2 applis de gestion des finances sur leurs devices, et 31% d’entre elles indiquent qu’elles s’en servent quotidiennement.

Pour 54% des utilisateurs, le fait que l’appli ait été proposée par leur banque constitue la principale raison pour laquelle elles l’ont téléchargée. Les banques ont ainsi une occasion unique d’exploiter la fidélité des consommateurs pour assurer la croissance de leurs applis. Ces dernières facilitent la vie des utilisateurs et deviennent rapidement indispensables, car elles offrent un accès facile aux opérations bancaires les plus courantes (notifications des dépôts, des transactions, alertes sur le solde du compte bancaire, etc.).

 Shopping, finances et voyages

Voyage sur mobile

Dans le secteur des voyages, les utilisateurs utilisent plus naturellement un site mobile quand ils organisent leurs vacances ou réservent un voyage professionnel. C’est le cas pour 57% des personnes interrogées au cours des 30 derniers jours. Notre étude montre toutefois qu’il n’y a pas de préférence claire pour les sites par rapport aux applis. En d’autres termes, une appli native bien conçue a toutes ses chances de susciter l’intérêt des consommateurs.

Dans le secteur des voyages, le comportement diffère de la phase d'inspiration à la prise de décision. La clé est d’intégrer le contenu que les consommateurs recherchent dans la phase de découverte. Proposer des informations détaillées sur les vols, des remises et d'autres contenus intéressants au sein d'une appli fluide peut booster l’engagement et accroître les conversions, d’autant plus que les consommateurs sont de plus en plus disposés à acheter via une appli.

 Shopping, finances et voyages

Pour en savoir plus sur l'impact des applis et sites mobiles sur le comportement des consommateurs dans la région EMEA, n’hésitez pas à télécharger l'étude propre à votre zone géographique.