Résoudre un problème : notre méthodologie en cinq étapes

Eddie Kennedy / Juillet 2020
Un disegno a mano libera illustra la risoluzione dei problemi. Un uomo dai capelli neri aggiunge la tessera finale di un puzzle formato gigante. Un segno di spunta verde è sovrapposto al puzzle a forma di W per indicare che è stato completato.

La version originale de ce tutoriel a été publiée dans l'application gratuite Primer.

L'aptitude à résoudre des problèmes est une compétence sous-estimée. Elle vous permet de prendre des décisions claires lors de périodes troublées et, d'après de nombreux experts, elle est une qualité essentielle que devront avoir les chercheurs d'emploi après la pandémie.

Pour résoudre les difficultés que vous rencontrez de façon plus perspicace, adoptez une approche structurée permettant de comprendre les enjeux de votre problème, les objectifs à atteindre et la façon d'y parvenir. Voici cinq questions détaillant les étapes à suivre pour votre raisonnement.

Question 1 : pourquoi dois-je me soucier de ce problème ?

Décrivez, en quelques phrases courtes, le problème que vous rencontrez et son impact sur votre audience. Notez des informations précises et quantifiables. Au lieu d'écrire "Nous perdons de l'argent chaque année en raison de problèmes de qualité", préférez l'énoncé suivant : "En 2019, nous avons perdu un million d'euros à cause de soucis de qualité. Cette perte représente 5 % de nos revenus totaux."

Évitez de définir un problème trop important que vous ne pourrez pas résoudre en raison d'un manque de ressources. À l'inverse, ne soyez pas trop précis, sinon votre impact sera limité. Vous devez également éviter d'indiquer trop tôt une éventuelle solution (par exemple, "Nous devons faire appel à un conseiller en assurance qualité."). Cette étape sera effectuée plus tard.

Question 2 : quels sont les résultats à obtenir ?

Définissez ce que vous souhaitez accomplir et identifiez les résultats clés à obtenir pour déterminer à quel moment vous avez atteint cet objectif. Vous devez vous concentrer sur un but, pas une solution. "Offrir une expérience intuitive et agréable aux visiteurs de notre site" est un objectif, mais "Embaucher cinq spécialistes de l'UX" est une solution. Vous devez ensuite définir des résultats clés mesurables pour identifier précisément à quel moment vous avez atteint votre objectif. "Augmenter le nombre de clics" est vague, mais "Augmenter le nombre de clics de 30 %" est clair.

Question 3 : comment puis-je résoudre ce problème ?

Le moment est maintenant venu de réfléchir à des solutions potentielles. Commencez par recueillir le plus d'informations possible sur votre problème. Vérifiez s'il existe des études sur des problèmes comme le vôtre et analysez si un problème similaire a déjà été résolu dans d'autres secteurs d'activité.

Si vous organisez une réflexion de groupe, désignez un modérateur, un responsable du temps de parole et une personne chargée de prendre des notes. Ensuite, imaginez un maximum de solutions susceptibles de vous aider à résoudre votre problème, à atteindre votre objectif et à obtenir des résultats clés. Encouragez tout le monde à s'exprimer sans barrières : chacun doit pouvoir proposer ses idées (qu'elles soient modestes ou importantes), sans s'auto-censurer.

Une fois que vous avez établi une liste de solutions potentielles, ajoutez-les dans un arbre à solutions pour organiser vos objectifs et le moyen de les atteindre (autrement dit, votre stratégie). Commencez par rédiger votre objectif. Par souci de simplification, nous allons prendre l'exemple suivant : "Augmenter les revenus générés par les produits". À partir de chaque objectif, créez des branches correspondant aux différentes solutions que vous avez identifiées (par exemple, "Booster les ventes des mêmes produits" et "Vendre de nouveaux produits").

Arbre à solutions

booster les ventes des mêmes produits et vendre de nouveaux produits ; et trois stratégies : attirer de nouveaux clients dans la zone EMEA, augmenter les ventes auprès des clients existants et développer notre activité sur les mobiles.

Question 4 : comment dois-je résoudre le problème ?

Un plan des priorités vous permet de trier vos idées pour choisir celles sur lesquelles vous devez axer vos efforts. Créez un graphique en intitulant l'ordonnée "Impact" et l'abscisse "Efforts". Ensuite, ajoutez-y toutes vos solutions potentielles.

Plan des priorités

Graphique dont l'ordonnée s'intitule "Impact" et l'abscisse "Efforts". Il comprend les quatre quadrants suivants : 1 Objectifs faciles à atteindre, 2 Objectif principal, 3 Objectifs à atteindre si le temps le permet, 4 Idées à écarter.

Les solutions ayant un fort impact et demandant beaucoup d'efforts seront probablement votre priorité. Celles ayant un fort impact et demandant peu d'efforts permettent d'obtenir facilement des résultats, et sont un bon moyen de booster la confiance des personnes impliquées dans le projet. Les solutions ayant un faible impact et demandant peu d'efforts ne sont pas une priorité : vous ne devez les privilégier que si vous avez le temps. Celles ayant peu d'impact et demandant beaucoup d'efforts ne méritent probablement pas que vous vous y attardiez.

Question 5 : quelles mesures puis-je prendre ?

Élaborez un plan simple pour résoudre votre problème, en évitant les détails inutiles. Vous pouvez utiliser une fiche de suivi des actions (par exemple, en créant une feuille de calcul récapitulant qui doit faire quoi et quand). Dans la première colonne, répertoriez toutes les actions que vous avez identifiées pour résoudre le problème. Dans la deuxième, indiquez le nom de la personne responsable de chaque action et l'échéance dont elle dispose pour l'effectuer.

Fiche de suivi des actions

Illustration de la fiche de suivi. La première colonne est intitulée "Action", et des lignes grises simulant du texte sont affichées en dessous. La deuxième colonne est intitulée "Responsable" et comprend des icônes de personnes sous l'en-tête. Les troisi

Discutez des tâches à répartir et de leur échéance avec les différentes personnes concernées, et désignez les responsables de façon collégiale afin que tout le monde soit sur la même longueur d'onde. Partagez votre fiche de suivi des actions avec le groupe et examinez-la régulièrement tous ensemble pour vérifier que les échéances sont respectées.

N'oubliez pas que rien n'est gravé dans le marbre : quelle que soit la qualité de votre plan, vous devrez l'adapter selon l'évolution de la situation. Tenez-vous prêt à le modifier pour garder le cap et atteindre vos objectifs.

Vos problèmes peuvent être simples à résoudre. Il vous suffit de suivre les bonnes étapes pour éviter de chercher trop rapidement des solutions. Soyez méthodique en identifiant d'abord les raisons des difficultés que vous rencontrez, puis les objectifs à atteindre et enfin la façon d'y parvenir. Vous pourrez ainsi aborder vos problèmes sous un nouvel angle.

12 séries, livres ou podcasts pour se former et réfléchir pendant cette période