Être créatif en 6 secondes, c’est possible !

Pauline Butor, Fabien Gagnot Juillet 2019 Vidéo

Qui a dit qu’une publicité de 6 secondes ne pouvait pas être sexy ? À tous les sceptiques, les irréductibles des 30 secondes ou les convaincus de la première heure, nous proposons le playbook Sixify Your Mind. Un changement d’optique pour envisager les publicités de 6 secondes comme un objet publicitaire en soi, capable de lier créativité et efficacité.

Souvent considéré comme la dernière roue du carrosse dans le processus de création, souvent adapté d’un film plus long, le format 6 secondes mérite pourtant toute notre attention créative. 

6 secondes = créativité

La vidéo est le média créatif par excellence. Elle permet de raconter des histoires, de susciter des émotions, de montrer des produits et services et de construire des marques. YouTube a la particularité d’offrir une grande liberté créative et de permettre de jouer avec les formats longs (e.g. Don’t Skip My Project de Société Générale), très longs (e.g. L'Ascenseur dans l’espace de Danette), courts (e.g. Le Slip Français a pensé à vous pour Noël) et très courts (e.g. Calme & Zen de Lipton Green Ice Tea). 

6 secondes, c’est très court. Trop court ? Souvent, la contrainte a du bon. Elle peut même catalyser la créativité. Quand le temps est limité, il faut faire des choix (chaque demi-seconde compte) et définir très vite le cadre de la publicité : qui, quoi, où. Tout doit être pensé : le storytelling, le message, les visuels, le son. Car 6 secondes suffisent pour piquer la curiosité, partager une sensation, faire rire, donner envie d’aller plus loin. Bref, convaincre. 

Le bien nommé Bumper cogne fort créativement. Élément déterminant pour la performance des campagnes puisque, selon ComScore, la créa compte pour 47% dans l’impact sur les ventes. 

La contrainte a du bon. Elle peut même catalyser la créativité

Le playbook Sixify your Mind propose une nouvelle approche, en délivrant non pas une collection de best practices, mais des angles de vue nouveaux pour construire ce format publicitaire. Le Bumper y est ainsi comparé à un hug, une blague, un meme, un tableau, une date… L’objet d’un hug n’est-il pas de laisser un sentiment agréable à sa cible, tout en suspendant le temps pendant quelques secondes ?

6 secondes = efficacité

Véritable haïku de la pub, le format 6 secondes peut renforcer un plan média en teaser ou en écho, jouer la répétition sur des cibles spécifiques. Et les résultats sont là. Le format Bumper génère du reach, de la couverture incrémentale (+78% de reach pour le mix de formats Bumper + TrueView vs. TrueView seul). La mémorisation publicitaire s’en trouve boostée : +20% de mémorisation publicitaire en moyenne et +38% quand le format Bumper est combiné à un format preroll skippable vs. utilisation du preroll seul. 6, 5, 4, 3, 2, 1, efficacité

Changez de focale, Sixify Your Mind!

Sixify Your Mind
Comment Lipton Green Ice Tea dope ses ventes de 13% en 6 secondes