Les créateurs YouTube aux côtés des Français en 2020

Justine Ryst / Octobre 2020

2020 est une année à part, une année où nos relations aux autres se sont transformées. Alors que les écoles, les universités, les salles de théâtre ou de cinéma et les musées ont temporairement fermé leurs portes, les Français ont dû imaginer de nouvelles façons d'accéder à la Culture et continuer à apprendre. Pour préserver cette ouverture au monde aujourd’hui et en 2021, les créateurs YouTube et plus largement le monde de la Culture se sont réinventés en imaginant de nouveaux programmes, contenus et formats permettant d'explorer, d'apprendre et de se divertir.

S’informer, se mobiliser

Cette année si spéciale a été marquée par l’accélération de certains usages sur la plateforme. Les internautes ont visionné YouTube pour trouver des contenus en lien avec l’actualité1 et pouvoir s’informer en temps réel. En réponse, le gouvernement et les autorités sanitaires se sont adressés massivement sur YouTube en relayant quotidiennement leurs messages. Les chaînes média ont enregistré des records d'audience, à l’image de France 24 ou du Le Parisien. Le temps de visionnage sur des contenus d'actualité provenant de sources fiables a augmenté de plus de 55% en France au cours du premier trimestre 2020.

Certains créateurs ont aussi utilisé YouTube pour mobiliser autour d’eux pendant la période, à l’image du Maradon de McFly et Carlito, qui a récolté 400k€ en 11h de live. L’émergence de contenus visant à renforcer l’élan de solidarité envers les personnes fragiles et le personnel hospitalier a fait partie de cette “culture du confinement”.

Apprendre et se développer

Les Français affirment que YouTube est la première plateforme pour se développer personnellement2. 2020 a aussi permis un fort développement de chaînes animées par des “EduTubeurs” ; qu’ils soient instituteurs, professeurs, vidéastes amateurs ou tout simplement passionnés, ces talents ont apporté un complément pédagogique précieux aux professeurs, élèves, parents devant faire école à la maison. À l’instar des Bons Profs, collectif d’enseignants, qui revient sur les notions essentielles des matières du collège et du lycée, de Sophie Guichard, chevalier de l’Ordre national du Mérite et facilitatrice de mathématiques. Ou encore Jamy Gourmaud, célèbre journaliste de ‘C’est pas sorcier’ qui a lancé sa chaîne YouTube pendant le confinement pour partager un savoir par jour. Du collège à l’université, ces contenus éducatifs ont trouvé un écho particulier à mesure que les recherches telles qu’“enseignement à distance” augmentaient sur la plateforme3. Ce succès est sans surprise lorsqu’on sait que plus de 50% des étudiants français de plus de 18 ans déclarent utiliser YouTube pour étudier4.

Dans le sillage de ces créateurs, c’est l’ensemble du système scolaire qui s’est réinventé pour faire cours à distance. Marie-Solène Letoqueux, une institutrice bretonne, a ainsi lancé sa chaîne YouTube “La maîtresse part en live” en début de confinement. Elle cumule désormais plus de 3 millions de vues.

Professionnalisation

Si la création a évolué cette année sur YouTube, c’est aussi parce qu’un pas a été franchi en matière de professionnalisation. La France compte depuis cette année plus de 360 créateurs avec plus d’1 million d’abonnés5 : c’est 45% de plus que l’année dernière. Nous avons pu pour la première fois évaluer cet impact : l’institut Oxford Economics a mesuré que la création de contenus sur YouTube en France a généré en 2019 une contribution de 515M€ au PIB français et 15 000 emplois.

La création de contenus sur YouTube en France a généré en 2019 une contribution de 515M € au PIB français et 15 000 emplois.

C’est tout un écosystème de créateurs qui se professionnalise. Être YouTubeur est aujourd'hui un vrai métier ; et certains d’entre eux sont de véritables entrepreneurs à l’image de Roxane qui a dépassé cette année la barre du milliard de vues, développé son propre site e-commerce et a vendu 2 livres à plus de 600.000 exemplaires... Beaucoup créent des ponts avec des filières artistiques et créatives traditionnelles, comme Norman qui présentera son Spectacle de la maturité lors d’une tournée l’an prochain.

360 créateurs avec plus d’1 million d’abonnés. c’est 45% de plus que l’année dernière.

Une exception culturelle française

Avec eux, ces YouTubeurs entraînent un réseau de vidéastes, acteurs, community managers, qui s’illustrent par une très grande qualité de production. On voit sur YouTube France, plus qu’ailleurs en Europe, des documentaires, de la fiction ou des courts métrages réalisés avec talent par certains créateurs historiques, tels qu’Akim Omiri ou Emi LTR.

On voit désormais sur YouTube France l’ensemble des acteurs de la Culture française, y compris les plus emblématiques comme Le Louvre ou La Philharmonie. C’est aussi le cas de l’Opéra de Paris qui a lancé pendant cette période une série de vidéos #LOperachezSoi.

Plus que jamais, nous soutenons sur YouTube la liberté de créer, qui permet le partage des opinions, le dialogue ouvert, et l’émergence de nouvelles possibilités, pour l’éducation, la compréhension et la documentation des événements du monde. Plus que jamais, nous souhaitons être utiles au quotidien et accompagner pleinement la Création et la Culture française et tous ses talents.

Justine Ryst

Justine Ryst

YouTube Director, France Google France

Sources (5)

1- Les Français affirment en effet que YouTube a été la première plateforme qu’ils ont utilisée pour des contenus frais, nouveaux. Source: Why video, July 2020.

2- Source: Google/Talk Shoppe, France, whyVideo post COVID-19 study, August 2020.

3- En mars 2020, plus de 23 000 vidéos différentes avec le titre “enseignement à distance” ont été consultées. Source : Edutubeurs, à vos côté pour la rentrée [lien à télécharger]

4- Source : Impact Report Oxford Economics, 2020 datas

5- Source : Google data, Feb 2020 vs Feb 2019

''Sous-culture du confinement” : 3 pistes de réflexions pour les marques