Exporter, ou comment donner une dimension internationale à son activité

Février 2019 Insights, Retail

Exporter à l'international, un vrai parcours du combattant ? En fait, non. C’est même beaucoup plus simple (et beaucoup plus intéressant) que vous ne pouvez l'imaginer.

Vous gérez un magasin physique, lancez une startup dans votre garage ou bénéficiez d'une présence en ligne établie ? Avec les bons outils digitaux et une stratégie marketing internationale adaptée, vous pourrez facilement dépasser les frontières pour développer vos activités dans le monde entier.

Étudions rapidement les chiffres. Aujourd'hui, la moitié de la population mondiale a accès à Internet. Pour les entreprises, ce sont autant de clients potentiellement intéressés par leurs produits ou services à l'étranger. D’ailleurs, 70% des consommateurs dans le monde font au moins un achat par an dans un autre pays. Chiffre en hausse de 6% depuis 20161.

Rien qu'en Europe, plus de 186 millions de consommateurs achètent chaque année en ligne dans un autre pays2. D'après les prévisions, ces transactions devraient augmenter de 27% par an en Europe3.

Exporter, ou comment donner une dimension internationale à son activité

Pourquoi exporter ?

Les consommateurs dépassent les frontières. Tant qu'ils sont satisfaits du produit ou du service, ils se soucient peu, voire pas du tout, du pays dans lequel l'entreprise est installée. Booking.com, l'agrégateur de voyages en ligne, en est le parfait exemple. Lors d'un sondage, 96% des personnes interrogées ont déclaré qu'elles ne savaient pas que l'entreprise était installée aux Pays-Bas. Parmi elles, 90% ont affirmé que cela ne les empêcherait pas d’acheter à nouveau sur cette plateforme4.

La vente à l'étranger représente également une opportunité de développement pour votre entreprise. C'est un bon moyen d'améliorer sa rentabilité, sa compétitivité, son esprit d'innovation et sa solidité en cas de ralentissement économique. L'exportation permet également d'étendre la durée de vie commerciale de vos produits ou services. Si l'un de vos marchés arrive à saturation, vous pouvez facilement trouver des débouchés dans un autre. Enfin et surtout, en proposant vos produits ou services à l'étranger, vous pouvez obtenir de meilleures économies d'échelle (ce qui n'est pas toujours possible sur votre marché national)5.

Comment vous lancer ?

Selon une étude Google, 60% des exportateurs considèrent les insights de marché comme le point de départ et le principal défi de la vente à l'étranger6. Par exemple, il est essentiel de connaître la zone où la demande pour vos produits ou services est la plus forte.

Naturellement, et c’est souvent le problème, il faut consacrer de précieuses ressources en temps et en argent à la réalisation d'études de marché (bien sûr, il serait hasardeux de vous fier à votre seule intuition). Vous devez recueillir des insights tels que la taille du marché, sa structure, le profil de vos clients potentiels et les sommes qu'ils sont prêts à dépenser. Vous devez également déterminer le niveau de concurrence auquel vous serez confronté.

Si vous manquez de temps et d'argent pour mener votre propre étude de marché, Market Finder est une bonne alternative. Ce service vous permet effectivement d’identifier les nouveaux marchés les plus prometteurs pour votre marque. Il vous aide également à obtenir les informations suivantes :

  • La demande pour votre produit ou service exprimée en nombre de recherches locales par mois
  • Un indice de la « facilité à faire du business » pour chaque région
  • Des données économiques telles que le revenu disponible par habitant
  • Des informations sur les tendances, les comportements d'achat et les profils de chaque pays
Exporter, ou comment donner une dimension internationale à son entreprise

À suivre : les opérations liées à l'exportation

Envie de découvrir plus précisément comment l’exportation peut développer votre activité ? Dans les mois à venir, nous vous parlerons, entre autres, de la localisation, du paiement, du service client, de la logistique, du recrutement, ainsi que de la gestion des taxes et des obligations légales. Autant d’opérations nécessaires pour vendre vos produits ou services à l'étranger.

Les partenariats dans le retail : une vision d'avenir ?