L'importance de la langue pour développer son activité à l'étranger

Avril 2019 Publicité

Si vous prévoyez de commercialiser vos produits ou services dans une région ou un pays où la langue est différente, soyez attentifs aux spécificités linguistiques et culturelles.

72% des consommateurs privilégient les sites web dans leur langue maternelle1 et 82% des consommateurs se disent plus enclins à faire un achat si les assets promotionnels sont dans leur propre langue2.

Si l’intérêt de la localisation n’est plus à prouver, beaucoup la considèrent comme le principal obstacle opérationnel au processus d’exportation3. Rien d’étonnant vu la multitude de variables.

Certains pays comme l'Afrique du Sud, le Canada et la Suisse sont multilingues. Certaines langues comme l'arabe, le chinois et l'espagnol ont des dialectes. Ce sont autant de spécificités à prendre en compte.  

Pas simple, n'est-ce pas ?

L'importance de la langue pour développer son activité à l'étranger

Pour engager et convertir les utilisateurs, votre site doit refléter leur culture et la façon dont ils s'expriment. Pour ce faire, il ne vous suffit pas de traduire votre site web : vous devez le localiser.

Traduction et localisation : quelle difference ?

La traduction consiste à transposer votre contenu d'une langue vers une autre. Si cette approche est probablement la plus rapide et la moins coûteuse à court terme, certains mots risquent de ne pas avoir beaucoup de sens pour vos utilisateurs.

Par exemple, certains termes ou expressions, que vous utilisez couramment dans votre langue, peuvent ne pas exister dans d'autres pays. La traduction littérale de vos contenus n’en tiendrait pas compte.

La localisation, quant à elle, va au-delà de la simple traduction. Elle épouse la sémantique et la syntaxe des utilisateurs locaux.

Soigner son langage

Que vous soyez peu ou très avancés dans le processus d’implantation à l’étranger, procédez à quelques vérifications simples et vous serez assurés que vos messages résonnent.  

  • Votre page de destination est-elle dans la langue locale ? La première impression compte. Veillez à accueillir vos visiteurs comme il se doit.
  • Vos contenus comportent-ils des erreurs grammaticales ou orthographiques ? Si vous ne parlez pas la langue couramment, demandez à une personne de confiance de vérifier vos textes. Des fautes d’orthographe, même légères, peuvent entacher la confiance des consommateurs.
  • Votre proposition de valeur est-elle clairement formulée et inclut-elle des spécificités culturelles ? Si vous ne tenez pas compte des différences culturelles, vos clients potentiels iront rapidement voir ailleurs.
  • Les formulations que vous utilisez sonnent-elles juste, comme si elles avaient été rédigées par un locuteur natif ? Ne vous contentez pas d'un outil de traduction en ligne. Vous pouvez, par exemple, constituer des groupes de réflexion dans les pays concernés pour requérir leurs avis. Si ce n'est pas possible, demandez à un locuteur natif de relire vos contenus.

Market Finder propose des guides de localisation selon les pays pour vous aider à localiser vos contenus lors d’une implantation à l’étranger. Un questionnaire vous permettra notamment de savoir si vous êtes prêts à localiser vos contenus et vous proposera des ressources utiles en fonction de vos résultats.

Tribune OC&C : le partenariat est une force, pas un aveu de faiblesse