Perception vs. réalité de la vitesse sur mobile

Si la vitesse sur mobile est clé, sa perception l’est tout autant. Insight clé d’une étude qui ouvre de nouvelles perspectives à tous les propriétaires de sites mobiles.

Pour les utilisateurs de smartphones et de devices mobiles, la vitesse est primordiale. En déplacement, ils privilégient une expérience rapide et responsive. Et, avec la généralisation du WiFi et de la 4G, le rythme des activités mobiles ne cesse d’augmenter. Pour mieux comprendre ce que les utilisateurs pensent du rôle de la vitesse sur mobile, nous avons lancé une enquête auprès de 127 personnes. Son objectif : étudier à la fois la perception et la réalité de la vitesse dans différentes situations du quotidien.

Importance de la vitesse

Enseignement clé de cette étude : l’importance accordée à la vitesse par rapport aux autres facteurs ayant un impact sur l’expérience globale. Pour 75% des personnes interrogées, la vitesse de chargement des pages est le critère le plus important par rapport à la taille de l’écran ou la qualité du design du site, par exemple. Plutôt logique, car l’utilisateur ne peut généralement pas atteindre son objectif sur le site tant que le chargement n’est pas terminé.

Insight moins prévisible : la perception de la vitesse. Les personnes interrogées estiment que 7 pages sur 10 se sont chargées rapidement. Ce résultat est assez cohérent compte tenu du temps de chargement réel de ces pages. Toutefois, nous avons relevé une contradiction : 75% des utilisateurs ayant « subi » des chargements relativement lents ont tout de même considéré que les pages s’étaient affichées rapidement.

Perception vs. réalité

Cela montre que l’idée de la vitesse sur mobile peut être influencée par différents facteurs qui vont au-delà du temps de chargement de la page. L’une des premières explications concerne la différence entre le laps de temps à attendre avant que le site soit utilisable et le temps nécessaire au chargement de tous les éléments de la page.

Sur plusieurs sites e-commerce, la priorité est donnée aux éléments situés dans la partie au-dessus de la ligne de flottaison. Les utilisateurs peuvent ainsi commencer à parcourir la page avant l’affichage complet des parties non visibles. Cette approche est de plus en plus courante : le « défilement infini » est désormais la norme pour les sites e-commerce. Les utilisateurs semblent récompenser ces sites avec une perception de plus grande vitesse, car ceux-ci sont rapidement utilisables même lorsque leur temps de chargement proprement dit est relativement lent.

L’âge constitue un autre facteur important : les jeunes utilisateurs semblent plus exigeants en matière de vitesse. Parmi les personnes interrogées âgées de 18 à 24 ans, seulement 50% estiment que les sites et pages consultés se sont chargés rapidement, contre plus de 70% pour les groupes plus âgés. L’état d’esprit joue également un rôle sur la perception de vitesse. Les utilisateurs stressés ou pressés sont environ 2 fois moins susceptibles de trouver que les pages se chargent rapidement par rapport aux personnes calmes et posées. Précisons que l’état d’esprit est étroitement lié à la position géographique : le sentiment de relaxation et de calme est plus fréquent lorsque les utilisateurs sont chez eux ou au travail, et diminue fortement lorsqu’ils sont en déplacement.

La vitesse, synonyme d’efficacité

Enseignement le plus intéressant de cette étude : la vitesse (ou, plus encore, la perception de la vitesse) est bénéfique pour les propriétaires de sites. 92% des personnes interrogées estiment avoir atteint leur objectif sur les sites qu’elles trouvent rapides à charger, contre 73% sur les sites qu’elles jugent relativement lents. Ces utilisateurs sont beaucoup plus enclins à revenir sur les sites qu’ils considèrent rapides : 95% d’entre eux sont prêts à les consulter de nouveau, contre seulement 62% pour les sites dont le chargement est lent.

La vitesse est autant une question de perception qu’une réalité. Les propriétaires de sites ont les cartes en mains pour faire la différence. Les sites retail, qui attirent un public particulièrement jeune, peuvent consacrer leurs ressources à la création d’une version mobile extrêmement rapide. Et les sites, consultés par des utilisateurs en déplacement, peuvent favoriser un état d’esprit calme et détendu en anticipant les demandes d’infos à partir de la position géographique ou le moment de la journée.

Entrer vite dans l’avenir

L’émergence de formats optimisés pour mobiles (comme AMP) laisse entrevoir de formidables perspectives, avec notamment l’espoir d’une convergence entre perception et réalité. 63% des personnes interrogées considèrent que les pages AMP sont plus rapides que la moyenne. Les formats ultra-rapides pourraient ainsi changer la donne et créer une impression positive dans différents cas d’utilisation.

Pour des conseils sur le design de pages rapides et performantes, consultez le dernier Brain Food eBook, co-écrit par awwwards.com et Google.


À lire également :

Le retail en France : quel avenir et comment s’y préparer ?