« puis-je » , « devrais-je », « ai-je besoin » : des requêtes qui en disent long sur les intentions

Sara Kleinberg Juin 2018 Search, Insights

À mesure que la technologie devient plus intuitive, les consommateurs interagissent différemment avec elle. Sur le Search, ils s’expriment désormais en langage naturel, et leurs requêtes reflètent une intention plus précise et plus personnelle sur le produit ou service recherché. En confiance, ils poursuivent alors leur parcours d’achat.

Comme vous le savez, les requêtes reflètent de plus en plus les besoins spécifiques des consommateurs (ex : « des chaussures de running pour moi »). Dans cet article, nous considérons les requêtes en langage naturel, à l'image de ce que dirait une personne en recherche de conseils. Comme dans une conversation, les consommateurs commencent à utiliser le pronom personnel « Je » dans leurs requêtes.

Voici les tendances observées au cours des 2 dernières années :

1. Les requêtes mobiles avec « ai-je besoin » ont augmenté de plus de 65%. Citons, par exemple, les requêtes « De combien ai-je besoin pour ma retraite ? », « De quelle puissance ai-je besoin pour mon générateur ? » et « De quelle quantité de peinture ai-je besoin ? »1.

2. Les requêtes mobiles avec « devrais-je » ont progressé de plus de 65%. Citons notamment les requêtes « Quel ordinateur portable devrais-je acheter ? », « Devrais-je acheter une maison ? », « Quel indice de protection UV devrais-je utiliser ? » et « Que devrais-je choisir pour le dîner »2.

3. Les requêtes mobiles commençant par « puis-je » ont bondi de plus de 85%. Citons, par exemple, « Puis-je utiliser PayPal sur Amazon ? », « Puis-je acheter des timbres chez Walmart ? » et « Puis-je réserver un siège pour mon chien dans un avion ? »3.

Personal-Advice-Natural-language-FR2

« puis-je » , « devrais-je », « ai-je besoin » : mais encore ? Il y a 2 ans, les utilisateurs tapaient des requêtes simples et fonctionnelles pour trouver ce dont ils avaient besoin. Ils saisissaient alors le nom du service ou du produit qui les intéressait. Aujourd'hui, ils vont plus loin et pose des questions plus spécifiques et conversationnelles. Cette tendance concerne plusieurs secteurs d'activité.

Personal-Advice-Natural-language-FR2
  1. Finance : « De quoi ai-je besoin pour ouvrir un compte bancaire ? » plutôt que « compte bancaire » ou « ouvrir un compte bancaire en ligne »
  2. Hygiène personnelle : « Quel shampoing dois-je utiliser ? » plutôt que « meilleur shampoing » ou « [marque de shampoing] »
  3. Automobile : « Quelle voiture dois-je acheter ? » plutôt que « marques de voitures »
  4. Immobilier : « Puis-je obtenir un prêt ? » plutôt que « taux d'emprunt » ou « simulation de prêt »

Quel impact pour les marketeurs ? Que l'utilisateur manifeste clairement son intention ou qu'il l’exprime à travers une demande de conseils, assurez-vous d’apporter des réponses adaptées à leurs attentes.

  • Parce que les consommateurs sont de plus en plus à l'aise avec la technologie, pensez à utiliser un langage plus naturel. Veillez également à créer des expériences intuitives sur l'ensemble des points de contact digitaux.
  • Sur le Search, identifiez les expressions et mots-clés généralement associés à votre marque. Puis imaginez des questions ou groupes de mots en langage naturel que les consommateurs pourraient formuler pour vous trouver.
Moi, moi, moi : l'utilisateur a un rapport plus personnel au Search