Saint-Valentin 2017 : le mobile gagne le coeur des internautes

Bientôt le 14 février. Les fleuristes se coupent en quatre. Les chocolatiers s’emballent. Et les joailliers enclenchent le chrono. À J-6, découvrez les tendances de consommation et comportements d’achat à partir des requêtes des internautes français. La Saint-Valentin 2017 sera mobile ou ne sera pas !

Saint-Valentin, un peu, beaucoup, à la folie

 

Contrairement aux idées reçues, les Français tiennent à cette tradition. Selon une étude du ministère de l’Intérieur1, sortie en janvier 2017, 64% des Français fêtent la Saint-Valentin, 72% dépensent entre 50 et 100 euros et 52% offrent un cadeau, tandis que 20% sortent et 26% font les 2.

Plus que jamais, le web est le point d’entrée de la recherche de cadeaux. En 2016, les requêtes Saint-Valentin ont bondi de 44% sur un an, et il y a eu 2,7 fois plus de requêtes pour des cadeaux masculins que féminins2.

La Saint-Valentin se distingue par des achats d’impulsion. Les Français anticipent peu, et les requêtes s'affolent quelques jours avant l’événement avec un pic le jour J3.

01969_Saint-Valentin2017_1

Valeurs sûres et intentions pures

Pour la Saint-Valentin, les parcours d’achat sont relativement simples, et les principales catégories concernées sont les bijoux, les fleurs, le maquillage et les cosmétiques, le parfum, les cartes et la lingerie. À noter une belle progression des catégories parfums et maquillage & cosmétiques, avec des requêtes en hausse de 20% et 19% respectivement. Les requêtes de bijoux ont augmenté de 14% sur un an tous devices confondus2.

942e8_Saint-Valentin2017_2

Plus inattendue, la plus forte hausse de requêtes « en forme de coeur » dans les 2 semaines avant la Saint-Valentin 2016 concerne les « galets en forme de coeur ». Autres exemples très love : « ballons en forme de coeur » et « emporte pièce coeur »2.

Parce qu’un plat bien exécuté vaut toutes les déclarations d’amour, « repas Saint-Valentin », « menu Saint-Valentin » et « dîner Saint-Valentin » ressortent parmi les termes les plus recherchés autour de l’événement. D’ailleurs, les requêtes « comment cuisiner... » ont bondi de 11% pendant le week-end de la Saint-Valentin 2016, avec une forte hausse des questions sur la préparation des topinambours et des queues de homard2. De quoi séduire les papilles de sa moitié !

Smartphone, mi amor

Atout coeur de la Saint-Valentin, le smartphone est toujours plus présent dans les phases d’inspiration et de recherche d’informations. En 2016, les recherches mobiles ont bondi de 65% et représentent un peu moins de la moitié des requêtes totales. Une tendance haussière qui touche toutes les catégories de cadeaux : parfums (+59%) maquillage et cosmétique (+57%), bijoux (+52%), cartes (+48%), fleurs (+47%) et lingerie (+41%)2.

Dans cette recherche du cadeau parfait, le smartphone a un triple intérêt :

#1. Local. Parce que l’achat se fait souvent à la dernière minute, le smartphone permet de rechercher un cadeau localement et de passer le récupérer en rentrant chez soi.

#2. Mobile-to-store. De la phase d’inspiration à l’après-vente, le smartphone accompagne le consommateur à toutes les étapes du parcours d’achat et génère des visites en magasins.

#3. Discrétion. Écran personnel, le smartphone permet de naviguer à l’abri des regards et de garantir l’effet de surprise le Grand Soir.

Une Saint-Valentin Sans-Valentin

Pas de +1 pour la Saint-Valentin ? Envie de se glisser dans la peau de Bridget Jones ? Les requêtes pour la chanson All by Myself de l’Américain Eric Carmen ont grimpé de 62% le jour de la Saint-Valentin 20162.

Célibs ou pas, les Français ont de l’humour. Entre le 1er janvier au 14 février 2016, les requêtes « carte amour » ont baissé de 15% sur un an, alors que les requêtes « carte humoristique » ont bondi de 27% sur un an2.

Le cadeau de Saint-Valentin est un achat d’impulsion. Annonceurs, couvrez un maximum de mots-clés (e.g. « idées Saint Valentin », «  cadeau Saint Valentin ») quelques jours avant l’événement, valorisez le mobile dans le parcours client, assurez votre visibilité en local et facilitez les achats online-to-store. Vos clients seront touchés en plein coeur !


À lire également  :

Une montre de luxe pour la Fête des pères?