Moi, moi, moi : l'utilisateur a un rapport plus personnel au Search

Lisa Gevelber Mars 2018 Search, Retail

Certains conseils que vous auriez demandés à un ami il y a quelque temps, vous les demandez aujourd’hui à votre smartphone. Marketeurs, suivez et décryptez les tendances de recherche émergentes ! Vous en sortirez gagnants.

Il y a 5 ans, si j’avais cherché de nouvelles chaussures de running, j’aurais certainement utilisé le Search et tapé « chaussures de running ». Mais, en fan de running, j’ai des besoins spécifiques. Et parce que mes attentes du Search ont beaucoup évolué, je cherche désormais des « chaussures de running pour sur-pronation » depuis mon smartphone.

Je ne suis pas la seule à faire des recherches personnalisées. Les requêtes mobiles du type « chaussures____ pour____ » ont grimpé de plus de 120% au cours de ces 2 dernières années (e.g. chaussures confortables pour voyager).1

C’est assez logique vue l’abondance d’informations dont nous disposons ! Mais trouver ce que nous cherchons dans un monde de choix infinis peut s’avérer un véritable défi. Nous voulons une réponse (même si nous ne savons pas exactement ce que nous cherchons) aussi vite que possible, en un minimum d’efforts. Et elle a plutôt intérêt à être pertinente.

Quand le Search devient conseiller personnel

Plus que jamais, les utilisateurs s’attendent à trouver des infos et conseils qui répondent à leurs besoins.

Ils ont compris qu’être plus spécifiques dans leur recherche leur permettait d’accéder plus rapidement à l’information recherchée. La paire de chaussures de running est un exemple. Le shampoing pour un certain type de cheveux en est un autre. D’ailleurs, les requêtes mobiles « shampoing pour __ » ont crû de 130% au cours des deux dernières années (e.g. « shampoing pour cheveux méchés »)2.

Le Search devient un véritable conseiller personnel : les utilisateurs incluent désormais les pronoms personnels « je », « moi » et « me » dans leurs recherches. Au cours de ces 2 dernières années, les requêtes mobiles avec « pour moi » ont grimpé de plus de 60%3. D’ailleurs, les consommateurs ne cherchent plus seulement « la meilleure assurance auto », mais « la meilleure assurance auto pour moi ». Ou encore « quelle race de chien me convient le mieux ».

Choisir un chien, une démarche un peu trop émotionnelle pour le Search ? En fait, ce n’est que le sommet de l’iceberg, puisque les utilisateurs s’interrogent même sur ce qu’ils devraient ou ne devraient pas faire. Au cours de ces 2 dernières années, les requêtes mobiles « devrais-je » ont augmenté de plus de 65%4.

« Que devrais-je prendre pour le déjeuner ? » : une question que l’on posait avant à un ami ou à un collègue. Aujourd’hui, on interroge le Search. Et c’est vrai pour toutes les catégories. Les utilisateurs recherchent désormais des conseils sur leur hygiène personnelle (e.g. « à quelle fréquence dois-je me laver les cheveux ?), mais aussi sur des sujets plus sérieux, voire existentiels (e.g. « dois-je devenir vegan » ou « quelle carte de crédit devrais-je choisir »).

Si « à côté de moi » est le signe contextuel que les utilisateurs recherchent un produit ou un service à proximité, les requêtes « je », « me » et « moi » montrent qu’ils recherchent du contenu adapté à leurs besoins. Comprendre l’intention de recherche et la structure syntaxique de la recherche constitue un véritable atout pour les marketeurs.

Concrètement, si un utilisateur se demande ce qu’il aimerait pour le déjeuner, un restaurant devrait essayer de se positionner face à lui avec le menu du jour et des suggestions à la carte.

Quid des recherches « __ pour moi » ? Essayez un peu ! La requête « les meilleures chaussures de running pour moi » donne des résultats côté éditeurs avec notamment Runner’s World ou côté marques avec Brooks, Nike et Asics.

Même chose pour « meilleur shampoing pour moi » et « quelle race de chien me convient le mieux ». Redken propose un outil de diagnostic capillaire, tandis que The American Kennel Club et Pedigree proposent des tests pour mieux choisir une race de chien.

Les consommateurs veulent des réponses à leurs questions, mais aussi des idées et de l’inspiration. Marketeurs, apportez une réponse personnalisée au bon moment. Vous gagnerez des points !

Comment les consommateurs trouvent-ils des idées et l'inspiration ?