Étape par étape.

France

Étape par étape.

Changements incessants. Complexité exponentielle. Concurrence accrue. Nombreuses sont les entreprises qui ressentent une forme d’injonction à se transformer, mais ne savent par où commencer. Quand l’expression « transformation digitale » apparaît pour la première fois en 2000, elle galvanise. 19 ans plus tard, certaines entreprises frôlent l’indigestion. La grande majorité avance dans le brouillard. Alors, faut-il en finir avec la transformation digitale ? Ou plutôt la considérer comme un processus plutôt qu’une finalité, sans chercher à tout prix à dire “J’ai réussi ma transformation digitale” ? Et si on fonctionnait étape par étape ?

"Transformation digitale" : un mot-valise à prendre au sérieux

Selon une étude de la BpiFrance auprès de 1800 dirigeants de PME/ETI, 34% citent la complexité comme frein n°1 à la transformation digitale de leur entreprise. 32% le manque de compétences en interne. 28% le manque de moyens. Or, le potentiel est là, et chaque étape franchie ouvre de nouvelles opportunités de croissance. Selon une étude du Boston Consulting Group (BCG) auprès de 200 entreprises internationales, les marketeurs les plus avancés dans l’adoption d’une stratégie data-driven obtiennent un rapport coût-bénéfice 1,4 fois supérieur et un impact sur le chiffre d’affaires 2,5 fois supérieur.