Elles sont étudiantes, artistes, startupeuses, humanitaires ou au CAC 40. Engagées ou modérées. Jeunes ou moins jeunes. Elles sont uniques en leur genre : les femmes. Dans une interview croisée, Flore Segalen, Directrice Générale Déléguée ELLE, et Roxane, créatrice YouTube de L’Atelier de Roxane, livrent un témoignage inspirant en cette Journée internationale des femmes.

Parité parfaite. Sur YouTube, il y a autant d’hommes que de femmes. Et quelles femmes ! Coup de projo sur ELLE et L’Atelier de Roxane, deux chaînes YouTube à l’image des femmes françaises : multi-facettes, libres, authentiques et pleines de ressources.

Multi-facettes

ELLE, c’est 70 ans d’existence, 20 ans de présence sur le web et 11 ans sur YouTube. « C’était une évidence de venir sur YouTube pour aller à la rencontre de notre public », indique Flore Segalen lors de sa prise de parole au YouTube Partner Meet-up Lifestyle. « La relation qu’on a avec notre lectrice est portée par un objectif : aider les femmes à s’épanouir dans toutes les facettes de leur vie. La versatilité des contenus sur YouTube nous parle beaucoup parce qu’une femme n’est pas qu’en cuisine. Multi-facettes, elle est aussi la femme qui se demande comment elle va négocier une augmentation de salaire, qui parle à ses enfants, qui se maquille dans sa salle de bains. On a la responsabilité de couvrir tous ces sujets sur notre chaîne. »

Libres

Depuis toujours, ELLE est vent debout pour la défense des droits et des libertés des femmes. « On était à l’avant-garde pour les questions de divorce, d’avortement et de droit de travail des femmes. Aujourd’hui, on prend position sur des questions comme #MeToo. »

Pour faire bouger les lignes, encore et toujours, ELLE va à la rencontre des femmes à Paris et en régions. Son programme ELLE Active vise à aider les femmes à entrer dans la vie professionnelle, à changer de voie, à progresser, à concilier vie perso et vie pro, à aborder la maternité au boulot, etc. Sur YouTube, son site web, ses 3 applis et les réseaux sociaux, ELLE délivre un message de liberté d’expression, d’opinion et de création.

Message que Roxane attrape au vol et traduit dans ses vidéos. « YouTube, c’est là où je suis vraiment libre. Ce que j’aime par-dessus tout c’est notre liberté de travail et d’expression. On peut faire ce que l’on veut. Demain, si j’ai envie d’arrêter la cuisine pour faire autre chose, mes abonnés comprendront. »

Authentiques

Pas de faux-semblant ! Roxane et sa tribu jouent la carte de la franchise. « Quand j’allume la caméra, je ne dis pas aux enfants ce qu’ils doivent dire ou faire. C’est du one-shot. Nos abonnés sont vrais. Si on commence à faire semblant, ils le verront tout de suite. » Une authenticité qui s’exprime dans la qualité et la spontanéité des échanges avec sa communauté. « J’apprécie beaucoup le retour qu’on a en direct des abonnés. On sait tout de suite si les gens aiment ou pas. »

Même dans son rapport aux marques, Roxane prône la pertinence des messages et le respect de sa communauté. « Ce qui prime, c’est l’image qu’on va donner à nos abonnés. Si le produit n’entre pas du tout dans ma communication, je préfère dire à la marque que ce n’est pas judicieux. Parce qu’un placement de produit pur et dur, ça ne marche pas. » Un peu de bon sens, une totale transparence, et « ça va bien se passer ».

La chaîne ELLE « n’est pas incarnée par une personne en particulier », souligne Flore Segalen. En cela, elle se différencie nettement de L’Atelier de Roxane, qui a un visage, un ton et un univers distincts. « On ne peut créer le même attachement parce qu’on ne regarde pas les gens dans les yeux et qu’on n’a pas le même rapport direct. Pour autant, je pense qu’on est pertinent parce qu’on a des choses à apporter dans nos relations avec nos audiences. »

Pleines de ressources

De la TV à YouTube. De YouTube à la TV. Roxane tient sa revanche. Éliminée du concours Le Meilleur Pâtissier sur M6 en 2015, elle a été recontactée pour co-animer la deuxième partie de l’émission. « Comme je suis YouTubeuse, la chaîne me fait entièrement confiance, et je suis presque libre en création à la TV. » D’ailleurs, constate-t-elle, « la TV s’inspire de YouTube. On voit de nouveaux formats d’émission en mode je suis avec ma caméra et je me filme. En tant que créateurs, on se dit qu’on a réveillé la TV. »

Roxane l’avoue. Elle a souvent de nouvelles envies, de nouvelles idées. « C’est important, quand on a un contenu sur YouTube, de pouvoir le transformer en plein de choses différentes. » À commencer par un livre, L’atelier de Roxane, les meilleures recettes, qui s’arrache comme des petits pains. Ou un partenariat avec ELLE, qui s’est traduit par 6 recettes co-publiées sur leurs chaînes respectives. « Ça m’a permis de me diversifier, d’avoir d’autres contenus. Parce que justement être sur YouTube ce n’est pas être dans la routine. »

Longue vie au lifestyle

Émergent en 2016, le lifestyle est aujourd’hui la deuxième catégorie de contenus la plus importante sur YouTube. Derrière la musique. Devant l’entertainment, le gaming et le sport.

Le compteur des vues s’emballent (+55% de vues entre 2017 et 20161). Les utilisateurs viennent, découvrent, s’abonnent et font de YouTube une destination.

Illustration parfaite de cet élan, la chaîne L’Atelier de Roxane passe de 0 à 1,5 million d’abonnés en 2,5 ans. À ses côtés, des créateurs tels que Horia, Sananas, Coline et Hervé Cuisine mais aussi des chaînes TV testent des formats inédits et produisent des contenus originaux. Sur tout et pour tous.

Car le lifestyle voit large. Beauté, mode, déco, fitness, food, culture, tourisme, technologie, bricolage, jardinage, santé… forment une galaxie de contenus toujours plus riche et variée.

Niche is the new mainstream. Le lifestyle est désormais une thématique incontournable de YouTube et indissociable de la culture française. Une opportunité pour les marques de booster leur visibilité et de toucher une audience réceptive, engagée et qualifiée.