Campagne Grandiôse : une stratégie YouTube pour Lancôme

Octobre 2015

Afin d'améliorer la notoriété de la marque tout en informant ses clientes, la société Lancôme, spécialisée dans les cosmétiques haut de gamme, a utilisé YouTube pour diffuser une campagne en trois parties à l'occasion de la sortie de son tout nouveau mascara de luxe, Grandiôse.

LES OBJECTIFS

Identifier efficacement les utilisatrices potentielles du nouveau produit

Proposer un tutoriel sur une caractéristique importante innovante

Améliorer la notoriété de la marque et accroître l'interaction à l'occasion du lancement du nouveau produit

L'APPROCHE

Partenariat avec YouTube

Lancement d'une série de vidéos ; suivi des interactions des clientes pour définir les publicités futures à présenter aux utilisatrices dans le cadre du processus de remarketing associé à la campagne

LES RÉSULTATS

29 % de taux d'affichage pour la campagne initiale axée sur la notoriété

48 % de taux d'affichage pour la campagne vidéo finale

Performances globales 200 % supérieures au taux d'affichage moyen du marché

Avec le lancement de Grandiôse, leur nouveau mascara dotéune nouvelle tige courbée innovante, Lancôme voulait informer et inspirer ses clientes.

Lancôme a opté pour une série de vidéos en trois parties, chacune ayant un objectif différent. La vidéo initiale était conçue pour améliorer la notoriété de la marque auprès des clientes, les autres éléments de la campagne vidéo avaient eux pour but d'informer les consommatrices sur les origines de la nouvelle caractéristique du produit ou de leur présenter un tutoriel.

Grâce à ce contenu personnalisable, Lancôme a pu recibler, à différents stades du processus d'achat, les clientes dont l'intérêt justifiait une prise de contact supplémentaire. Toutes les consommatrices commençaient par la vidéo "de notoriété". Une fois qu'elles avaient suffisamment interagi avec celle-ci, les vidéos suivantes leur expliquaient le fonctionnement et les origines de l'innovation proposée par le produit. Avec cette stratégie de type "si, alors", les interactions générées par les annonces de notoriété dans la partie supérieure de l'entonnoir de conversion étaient définies comme des conditions préalables à la diffusion des didacticiels ciblés plus spécifiques.

L’Oréal teste l’impact du mix TV YouTube sur ses ventes Elsève